GAMING

A Plague Tale : Innocence

À 1 mois de la sortie de A Plague Tale Requiem, retour sur son prédécesseur qui a tant fait parler de lui. A Plague Tale: Innocence est un jeu d’aventure et plus particulièrement, d’infiltration. Développé par Asobo Studio et édité par Focus Home Interactive, le jeu est disponible depuis le 14 mai 2019 sur PC, Playstation, Xbox ainsi que la Switch en version Cloud.

Ce lien si fort qui nous unis 

Oh, comme c’est mignon ! Une grande sœur qui prend soin de son petit frère… Ce jeu est très certainement adapté pour les plus jeunes… Quoi ?! Non, stoooop ! A Plague Tale : Innocence est bien loin d’être un conte de fée. Âme sensible s’abstenir ! 

A Plague Tale : Innocence nous emmène en 1348. Si vous avez correctement révisé vos cours d’histoire, vous savez que cela correspond à la guerre de cent ans ainsi qu’à la peste noire. Oui forcément, c’est tout de suite moins joyeux. 

A Plague Tale : Innocence

C’est ainsi que vous vous retrouvez dans la peau d’Amicia, une jeune fille de 14 ans. Partie à la chasse en compagnie de son père, la jeune fille assiste à une scène totalement surréaliste : Lion, son chien est mystérieusement englouti dans un trou sous les yeux de sa maîtresse. 10 minutes de jeu et on assiste déjà à une scène aussi atroce ?! Pourtant, ce n’est que le début…

A son retour, le village est soudainement attaqué par les soldats de l’Inquisition et tout cela sans la moindre pitié. Ils n’ont qu’un seul but : capturer Hugo de Rune, son petit frère gravement malade. Et bim bam boum, les morts s’enchaînent laissant ainsi les deux jeunes enfants seuls contre tous. Amicia est désormais la seule à pouvoir protéger son frère et doit l’amener chez le docteur Laurentius. 

On pourrait penser que les soldats sont le seul problème, mais non. Ajoutez à cela des rats, beaucoup de rats et là, on ne parle pas de gentils petits rongeurs comme “Rémy de Ratatouille”. Des nuées de rats assoiffés de sang avec un seul objectif : manger ! Pour vous défendre, vous ne pouvez compter que sur une torche, ce qui vous permets de les effrayer mais seulement pour un court instant …

Tout au long du jeu, vous assisterez à des scènes particulièrement macabres ! Passant d’animaux massacrés à des milliers de soldats qui jonchent le sol et sur lesquelles vous devrez marcher… Vous l’aurez compris, A Plague Tale : Innocence vous propose une aventure à sensation forte et particulièrement obscure.

C’est moi qui décide 

L’avantage d’être seule avec son petit frère et sans aucun parents c’est qu’on peut se permettre de lui dicter n’importe quel ordre, le pied ! De ce fait, Amicia pourra contrôler les actions d’Hugo : ouvrir des portes, traverser un passage ou encore l’aider à pousser des caisses d’un certain poids.

Cependant, être l’aînée comporte tout de même des inconvénients. Étant donné qu’Hugo est encore un jeune enfant, il est nécessaire de veiller sur lui en permanence, tout en l’aidant à franchir des obstacles ou encore, en restant près de lui. Forcément, bien qu’il soit parfois casse-pied, vous n’aimeriez pas qu’Hugo se fasse capturer par des soldats. 

La discrétion est primordiale dans A Plague Tale : Innocence et vous devrez impérativement vous cacher une bonne partie du jeu. Par conséquent, vous trouverez de nombreuses cachettes que ce soit dans les décors ou encore, dans les hautes herbes. Pour simplifier la tâche, une jauge s’affichera au-dessus de vos ennemis indiquant leur dangerosité.

Étant une véritable quiche dans le domaine de la discrétion, j’appréhendais énormément ce style de jeu. Au final, la tâche fût plutôt facile, la faute à des soldats qui n’ont pas les yeux en face des trous. 

Je ne suis plus une enfant 

Cependant, vous ne pourrez pas fuir le combat sur dans de nombreux cas. Heureusement, Amicia aura de quoi repousser ses ennemis et ce, en lançant des cailloux… Oui, des cailloux. Je vous assure que bien envoyé cela peut faire très mal ! Petit clin d’œil au film “Destination finale 4” après le passage chez le coiffeur.

Eh bien, heureusement, Amicia a plus d’un tour dans son sac et dispose également d’une fronde pour protéger son petit frère coûte que coûte. Elle peut également utiliser des mixtures ainsi que différents sorts fabriqués en ramassant des objets. On retient en particulier Ignifer, qui vous permet d’enflammer ce qui vous entoure, plutôt chouette ! 

Il n’y a pas de bataille à l’épée, mais ce n’est pas pour déplaire. Il vous faudra peu de temps pour maîtriser réellement ce système de combat qui est, pour être honnête, plutôt simple.

Une bande son extraordinaire

L’OST tient une place très importante dans l’univers du jeu vidéo, et pour cause c’est un des éléments majeurs de la bonne conception d’un jeu. C’est elle qui vous accompagnera à chaque instant du jeu, et ce, dans les moments de joie, d’angoisse mais aussi de tristesse. Dans A Plague Tale : Innocence, elle est particulièrement efficace car vous allez sûrement sortir les mouchoirs ! 

Cette fois, on retrouve Olivier Derivière aux commandes, déjà bien connu de nombreux joueurs. On pense notamment au jeu Alone in the Dark dont l’OST est tout aussi incroyable ou encore Vampyr. Bref, M Derivière n’a plus besoin de faire ses preuves et nous savons d’emblée que son travail sera à la hauteur de son talent. 

Honnêtement, il y a de fortes chances que vous versiez quelques larmes durant votre quête pour sauver votre petit frère. Frissons garantis ! 

nous félicitons également pour le doublage français qui est merveilleusement réussi. C’est ainsi que l’on retrouvera Charlotte McBurney qui prêtera sa voix à Amicia De Rune et Logan Hannan pour le petit frère, Hugo. 

Il serait donc fort dommage de passer à côté de la version originale, qui est une véritable réussite en tout point. Décidément, c’est un sans faute pour Asobo Studio

Succès

Point positif, le 100 % reste à portée de tous les gamers et quoi de mieux qu’un guide vidéo pour vous accompagner durant cette épreuve ? Évidemment, nous avons pensé à vous et nous vous avons concocté un guide complet qui vous explique chaque démarche à faire. Retrouvez notre guide ici 

A Plague Tale : Innocence
Succès nourrir la faim – Chapitre II

En soi, les succès ne nécessite pas de réel effort, sauf d’être attentif avec ce qui vous entoure (la plupart étant de la collecte d’objets). Pas de panique si l’un d’entre eux échappe à votre vigilance, il vous sera possible de recommencer chaque chapitre. 

Cependant, je vous recommande de commencer votre aventure sans prise de tête pour profiter pleinement de l’expérience du jeu. 

Ce que l’on en pense vraiment 

Découvert par surprise, A Plague Tale : Innocence a très rapidement fait sa place dans mon cœur de joueuse et il est devenu très rapidement un coup de cœur dont je ne me lasse pas.  

Ce jeu frôle selon moi la perfection. L’ambiance sonore, le scénario ou encore le gameplay… Tout est parfait ! Asobo Studio nous prouve que les Français sont également en mesure de nous proposer de véritables pépites et c’est à nous, joueurs, de les soutenir. 

Amateur de frisson, A Plague Tale : Innocence est le jeu à essayer coûte que coûte. Et pour information, le deuxième opus est prévu pour le 18 octobre 2022 et il sera inclus day one sur le gamepass.

  • Une bande son extraordinaire.
  • Un duo attachant et efficace.
  • La VF parfaitement réalisée.
  • Une pépite made in France.
  • Bonne durée de vie
  • Des saloperies de rats ! 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.