GAMING

Alice : Retour au pays de la Folie

Alice : retour au pays de la folie est un jeu d’aventure sorti le 16 juin 2011. Édité par Electronic Arts et développé par Spicy Horse, le jeu est jouable sur les plateformes suivantes : PC, Playstation 3 et Xbox (360/One/Series S/X).

Alice : Retour au pays de la Folie
TEST RÉALISÉ SUR XBOX SERIES S VIA LE GAMEPASS

Si vous ne vivez pas dans une grotte, vous avez probablement entendu parler d‘Alice au pays des merveilles. Une sublime demoiselle blonde, aux yeux bleus et… Hop hop ! Retirez-vous de ce pas cette image que vous avez de cette Alice, cette fois-ci, c’est une toute nouvelle demoiselle que nous retrouvons et à défaut de vous envoyer tout droit au pays des merveilles, c’est un nouvel univers qui s’offre à vous : Bienvenue dans Alice, retour au pays de la folie. 

LE CHAT BLANC QUI PORTAIT MALHEUR ! 

Un début très différent pour cet univers tiré du conte de Lewis Carroll. 

Nous retrouvons Alice dans un asile psychiatrique, totalement ravagé par le meurtre de sa famille. Ses parents et sa sœur, Lizzy, ont péri lors d’un incendie. C’est un grand mystère pour tout le monde, et qui a complètement bouleversé notre jeune héroïne, normal ! 

Quand elle ne poursuit pas le lapin blanc, c’est son chat, Dina, qui l’envoie directement au pays des merveilles. Au premier coup d’œil, l’endroit semble merveilleux dévoilant de jolies petits papillons et fleurs. Il faudra néanmoins peu de temps pour découvrir que le monde des merveilles a totalement été détruit. 

Info : À travers votre aventure, il vous faudra également ramasser différents collectibles. Notamment des souvenirs qui seront primordiaux si vous souhaitez comprendre l’histoire entièrement. 

Dans sa recherche de la raison de cet incident, Alice s’enfonce dans un univers particulièrement glauque, laissant place à de nombreuses créatures toutes aussi effrayantes les unes que les autres. La plupart des ennemis ne vous poseront pas de réels problèmes, mais le bourreau sera un peu plus agressif. À cela s’ajoutent également des adversaires avec des noms pour le moins particuliers… Et cela n’est pas la seule vulgarité présente dans le jeu. Alice, cours !

DES CLINS D’OEIL QUI FONT PLAISIR

Amateur des contes Lewis Carroll, vous trouverez votre bonheur à coup sûr. Le tout avec une touche encore plus obscure. Pourtant, l’âme de M. Carroll reste présente durant le scénario et de nombreux clins d’œils seront présents.

On retrouvera notamment les roses. Bien entendu, celles-ci ne sont pas blanches mais rouges comme le demandait la reine de cœur.

De nombreux personnages feront également leur apparition dont le chat du Cheshire, le lapin blanc ou bien encore notre bon vieux chapelier fou. Vous prendriez bien une tasse de thé tout de même ?

Tout est donc réuni pour que le joueur retrouve son âme d’enfant, mais ne vous attardez pas trop longtemps sur le dessin animé de votre enfance, car celui-ci sera très différent de celui que vous avez pu connaître. Ici, pas question de chanter un joyeux non-anniversaire.

“Mais alors, dit Alice, si le monde n’a absolument aucun sens qui nous empêche d’en inventer un ?”

UN COUTEAU BIEN AIGUISÉ.

Comme vous pouvez l’imaginer, Alice ne disposera pas d’une simple tasse de thé pour se défendre. Cette fois-ci, c’est équipé d’une lame Vorpal que notre jeune héroïne stoppera ses ennemis. Au fil de l’aventure, différentes armes voient le jour dont un moulin à poivre, le cheval bâton, une bombe en forme de lapin et pour finir, une théière canon. Finalement, on n’est pas si loin de la tasse de thé. Des armes qui, bien entendu, pourront être améliorées au fur et à mesure de votre quête. Le prix ? Des dents collectées sur votre passage.

Alice : Retour au pays de la Folie
Un peu de merveilles lorsque Alice se téléporte 

Côté combat, on retrouve un gameplay plutôt dynamique (bien que répétitif) et demandant une certaine manipulation. Effectivement, la plupart des ennemis pourront être tués à l’aide de votre arme principale, mais il faudra parfois être rusé et briser la défense de certains pour les achever. Un poil difficile, durant certains passages, mais c’est clairement ce qui fait le charme du jeu. 

1 ACHETÉ, LE DEUXIÈME OFFERT

L’éditeur se voit généreux. Lors de votre achat, ce n’est pas un jeu acheté, mais bel et bien deux. C’est directement via le menu du jeu que vous pourrez accéder au tout premier jeu de la licence “American McGee’s Alice”

American McGee's Alice”

Il faut être honnête, le jeu n’a strictement rien avoir avec celui-ci. 

On retrouve donc Alice avec un graphisme qui a malheureusement très mal vieilli. Côté gameplay, celui-ci est totalement différent, les combats étant beaucoup moins dynamiques. 

Le scénario, lui, vous semblera fade et le dialogue se fera également très rare. Un poil dommage, car cela rend notre héroïne beaucoup moins attachante que le jeu de 2011.

American McGee’s Alice n’a donc rien à envier à son prédécesseur. Néanmoins n’oublions pas que celui-ci a été créé en 2000 contrairement à sa suite, qui elle, date de 2011. Il reste néanmoins un jeu à faire au moins une fois et après tout, pourquoi refuser quelque chose de gratuit?  

Suis-je devenu fou ? Oui je pense Chapelier. Mais je vais te dire un secret : la plupart des gens bien le sont.

ACCRO AU SHOPPING

Quoi de mieux que vaincre ses ennemis avec style ? Voilà un bien joli DLC qui vous attend là ! 6 tenues vous seront donc offertes et qui vous apporteront un réel avantage.

Effectivement, chacune des robes vous proposera un bonus dans votre quête de survie.

  • Chapelière : Perds tes dents au lieu de ta santé
  • Chancelièvre : Imprégnée du pouvoir des violettes sensibles.
  • Chair fraiche : Hystérie permanente.
  • Echec et mat : double les dégâts de toutes les armes
  • Cheshire : Empêche l’éclosion des roses venants des ennemis
  • Bombyx : Mini-sensibilité toujours active
  • Lilliputienne : Durée de mini-sensibilité doublée

Des robes parfaitement soignées et qui résume très bien le jeu : un univers dark et totalement déjanté proche de la folie. Inutile de vous préciser que chaque robe correspond à un personnage en particulier… Avez-vous réussi à les démasquer ? 

Le DLC apportera également la possibilité d’améliorer vos armes et d’y modifier son apparence. De quoi faire craindre tous vos ennemis ! Une option qui ne sera pas de refus en difficulté cauchemar…

UN COUP DE COEUR

Inutile de vous redire à quel point je suis passionné par les jeux d’horreurs. Alice retour au pays de la folie fût donc une évidence pour moi et je n’ai pas hésité une seule seconde avant de me le procurer.

Mais qu’est-ce qui m’a réellement attiré dans ce jeu ? Et bien tout simplement l’ambiance qui y règne bien loin du beau Disney qu’on connaît tous. Durant ce jeu, on découvre une nouvelle face d’Alice qui petit à petit, sombre dans la folie. Le tout sur une bande son extraordinaire. 

Le scénario, lui, frôle la perfection selon moi et je frissonne encore à l’idée de revoir la fin. Contrairement aux premiers, nous retrouvons une Alice beaucoup plus bavarde (avec un doublage réussi) ce qui rend le jeu encore plus dramatique. On y retrouve même un côté poétique puisque de nombreuses citations présentes laissent à réfléchir : “Loin des yeux, loin du cœur : Acceptable d’un point de vue médical”.

Vous l’aurez compris, Alice retour au pays de la folie fait partie de l’un de mes jeux préférés. Raison de plus de vous partager un guide complet pour vous aider à obtenir votre 100 % ! 

Ce que l’on en pense vraiment :

Malgré les années qui défilent, Alice retour au pays de la folie reste selon moi un jeu à faire absolument. Malheureusement, le jeu n’a pas eu le succès mérité, mais il n’est jamais trop tard pour commencer !  

Sachez que le jeu est actuellement jouable via le Gamepass. 

  • Une ambiance sonore extraordinaire
  • Durée de vie correcte
  • Un doublage VF de qualité
  • Un scénario parfaitement ficelé

 

 

 

 

  • Une caméra un poil capricieuse
  • Une suite qui se fait désirer mais ne perdons pas espoir, Alice : Asylum pointera bientôt le bout de son nez !

 

2 commentaires

  • Erëthrya

    Cet article a été vraiment agréable à lire. Il est bien écris et vraiment détaillé. Pour une amoureuse de Alice, je suis ravie. Dommage qu’il ne soit pas sur ps4. 😅

    • Kushina

      Merci pour ton commentaire. Alice retour au pays de la folie est vraiment un coup de coeur et je suis heureuse de savoir que cela se ressent à travers mon article. Pour info, si tu as un ordi avec un abonnement pour le Gamepass tu peut y jouer 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.