GAMING

Cult of the Lamb

Cult of the Lamb est un jeu de gestion, roguelike. Il est sorti le 11 août 2022 sur Steam, Nintendo Switch, PlayStation 4, PlayStation 5, Xbox One, Xbox Series. C’est un jeu indépendant développé par Massive Monsters et édité par Devolver.

Scénarios de Cult of the Lamb

Dans Cult of the Lamb, montez votre propre culte dans un pays de faux prophètes. Parcourez des régions étonnantes et mystérieuses pour faire croître une communauté d’adeptes fidèles dans les bois. Et répandez la bonne parole pour devenir le seul culte véritable.

On incarne un agneau qui a échappé à la mort grâce à une divinité qui nous ressuscite. En échange de notre résurrection, on doit monter un culte. Et vaincre des boss afin de venger la divinité et de la libérer.

Ecran d'accueil de Cult of The Lamb

Partie roguelike

Nous devons donc battre 5 boss afin de finir le jeu. Il y a un total de 4 donjons pour atteindre le boss final. Chaque donjon possède 4 minis boss, afin d’atteindre le boss de fin du donjon. Les salles sont générées aléatoirement. En entrant dans le donjon, on aura à chaque fois des armes, cartes de tarot et pouvoirs différents. Les donjons ont des thèmes différents et des ennemis différents.

Pendant vos parties, vous aurez le choix de prendre un chemin dans les donjons. Soit récolter du bois, des pierres, de la nourriture, ou aller voir le magasin, etc.

Le choix du chemin dans le donjon

Les cartes de tarot

Les cartes de tarot permettent de changer les caractéristiques du personnage. Il y a un total de 36 cartes à collectionner. On les trouve dans les donjons, en remplissant des quêtes ou en les achetant.

Les adeptes du Cult

À chaque fois que vous tuez un mini-boss ou un boss pour la première fois, il se transforme en adepte.
Cult of the Lamb a une grosse partie de gestion notamment avec nos adeptes. Grâce à eux, on va pouvoir récolter du bois, des pierres. On peut même les envoyer en missions pour avoir d’autres ressources telles que de l’or, de la viande etc… Car oui qui dit adepte dit bouche à nourrir, mais pas que !
Au tout début du jeu, on construit un chaudron pour préparer la nourriture. Celle-ci sera consommée par les adeptes pour ne pas qu’ils meurent de faim. On doit s’en occuper en leur construisant des lits, des toilettes, en nettoyant leur déjection même leur vomis. Il arrive parfois que la nourriture ne soit pas bonne pour eux. Donc ils tombent malades et il faut les soigner.
Il faut également entretenir leur foi. Pour ce faire, on a plusieurs options. Leur parler et les encourager, ou aller à l’église et faire des sermons ou rituels. Ces sermons permettent donc aux adeptes de remonter votre foi en eux pour vous. Car si vous ne l’entretenez pas, certains vont se rebeller et semer la zizanie dans le culte. Il faut alors les enfermer en prison et les discipliner tous les jours pour les remettre sur le droit chemin.

On peut personnaliser les adeptes
Il est possible de changer l’apparence de vos adeptes quand vous les recruter

Cycle jour / nuit

Le jeu fonctionne comme un jeu de simulation type Stardew Valley. Il y a une horloge qui tourne, la journée les adeptes prient, travaillent ou glandent s’ils n’ont rien à faire. Et la nuit, ils iront dormir. Ce qui vous permet d’aller dans les donjons pendant ce temps.

In nomine Patris, et Filii, et Spiritus Sancti. Amen

Comme je vous en parlais précédemment, il faudra aller à l’église tous les jours. Cela afin de garder la foi de vos fidèles. Pour ce faire, il y a donc un sermon à faire par jour. Mais vous pouvez également pratiquer différents rituels que vous débloquerez en fonction de votre avancée dans l’histoire. Ou bien aussi en récoltant la foi de vos fidèles. Ces derniers permettent aussi d’augmenter la foi, par exemple en faisant un grand banquet de nourriture. Mais attention, ces rituels ont un temps de rechargement et il faudra attendre plusieurs jours pour pouvoir en refaire. Notez aussi qu’il vous faudra des composants pour les rituels. Les rituels ont besoin de soit de l’argent, soit des os, ou de la nourriture, etc…

Du farming de composants

Dans Cult of the Lamb, il y a des composants qui sont utiles pour fabriquer divers objets. On peut créer des lits, des autels, des fermes, des WC, et tout type de bâtiment ou décoration. On retrouve également le classique, or, pierre, bois. Mais il y a aussi des os, des fleurs, des poissons, des légumes pour la nourriture. Ces composants peuvent être obtenus en faisant des donjons. Le bois peut pousser aussi dans notre terrain, mais vous pourrez aussi en avoir en envoyant des adeptes en missions.

La ferme dans le jeu

Quêtes

Il n’y a qu’une grosse quête principale dans le jeu. Cependant, on peut trouver des PNJ dans les donjons. Ils nous demandent de venir jouer à un jeu de dés avec eux. Ce jeu permet entre autres d’obtenir de l’or. Les adeptes peuvent parfois nous demander des quêtes. Par exemple : aller chercher des camélias dans tel donjon, effectuer tel rituel, accueillir de nouveaux adeptes affamés, etc… Quand on remplit leurs quêtes cela nous donne encore plus de foi.

Ayez la foi

La foi permet de débloquer des structures pour notre terrain. Par exemple les WC, les abris, les postes de soins, les prisons. Mais faites attention, pendant vos parties dans les donjons, si vous mourrez, la foi des adeptes envers vous descendra. Il faudra faire rapidement un nouveau rituel ou sermon si vous le n’avez pas encore effectué dans la journée.

Zone du jeu

Il y a 5 zones dans le jeu qui seront à débloquer au fur et à mesure de votre avancée. Je n’en dirais pas plus sur ces zones. Vous aurez la découverte. Je pense que j’ai déjà dit pas mal de choses sur le jeu dans cet article.

Zone du jeu

Graphisme et gameplay

Cult of the Lamb a des graphismes au style cartoon très coloré, le style graphique est très joli. Que ce soit au niveau des personnages (vous pourrez également changer le style de vos adeptes). Au niveau des donjons ou des zones de la carte, tout est très beau. Côté gameplay, c’est très basique. En donjon, vous avez une touche pour l’arme, une touche pour le pouvoir et une touche pour esquiver. Ce n’est pas très compliqué. Et en dehors des donjons, vous devez vous occuper du culte et des adeptes. Vous pourrez pêcher des poissons, acheter des items, jouer au jeu de dés, etc. 

Ce que l’on pense vraiment de Cult of the Lamb

Cult of the Lamb est donc un jeu indépendant de gestion de culte, mais ayant aussi un côté roguelike dans les donjons. Mais attention, si vous achetez ce jeu, car vous êtes un fan de rogue like, vous risquez peut-être de vous ennuyer, car il est surtout axé sur la partie gestion du culte. J’ai fini le jeu à 100 % en ayant tous les succès en 23h et je trouve que j’ai passé plus de temps à gérer mon culte (faire à manger, construire des bâtiments, s’occuper des adeptes etc) que d’aller dans les donjons. Toutefois, étant une adepte des jeux de gestion, ce côté ne m’a pas déplu.

J’ai plutôt bien aimé ce jeu car il n’est pas trop long, le mode de difficulté normal est pas mal. Sauf sur le boss de fin ou j’ai cru que j’allais rage-quite ! J’ai dû passer le jeu en facile tellement la difficulté entre le jeu et le boss final est mal dosée. En bref, si vous aimez les jeux de gestion, les rogue like, les DA colorés, les animaux tout mignons, sacrifier des adeptes qui n’ont rien demandé alors ce jeu est fait pour vous.

  • La partie simulation est plutôt sympa.
  • La DA est magnifique.
  • La bande son est également super.
  • Les donjons sont rapides entre 5/10min pour finir.
  • Une fois le jeu fini, il n’y a pas une grande rejouabilité, aucun intérêt de continuer son culte.
  • On passe peut être plus de temps à gérer notre culte que d’aller dans les donjons.
  • La difficulté sur le boss final est très mal dosée par rapport au reste du jeu en mode normal.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.