GAMING

Monster Hunter Stories 2 : Wings of Ruin

Monster Hunter Stories 2: Wings of Ruin. Sorti le 9 juillet 2021 sur Switch et PC est un jeu d’aventure tour par tour. Développé par Marvelous et édité par Capcom. Ce jeu est principalement en mode solo, mais comporte tout de même deux modes multijoueurs : quêtes en coopération et Combat Versus.

Un nouvel envol pour une licence de renommée mondiale

Le 8 octobre 2016 débarquait le premier Monsters Hunter Stories au Japon ! Grosse surprise pour les fans de la série, cette dernière se démarque beaucoup avec son gameplay et son histoire. Nous passons d’un hack and slash traditionnel à du combat tactique tour par tour. Tout en conservant la possibilité de crafter son équipement en récupérant des composants spécifiques sur les monstres.

Dans cet opus, vous incarnez un Rider partant à la recherche d’oeufs de monstres pour les faire éclore et de créer de véritables combattants ! Alors, oui, du point de vue adulte, ce n’est pas très mignon de voler des œufs à une maman puis de les forcer à se battre contre leurs congénères. Mais tout comme des milliers de personnes, j’ai été séduite par le graphisme et l’histoire.

C’est pourquoi, le 9 juillet 2021, j’ai sorti ma carte bleue pour me procurer le second opus dès sa sortie : Monster Hunter Stories 2 : Wings of Ruin. 

Monster Hunter Stories 2 : Wings of Ruin

Le Ratha Gardien, le plus puissant des Rathalos

L’histoire commence au cœur du village Mahana, sur l’île Hakolo. Vous incarnez la petite ou le petit-fils de Red, le vénérable rider du Ratha Gardien, protecteur de l’île.

Monster Hunter Stories 2 : Wings of Ruin


Vous commencez votre formation de Rider au côté de Kayna, Navirou (un chaaaaaat ou plutôt une felyne rêvant de devenir un Rider) et d’Ena une jeune Wyverienne tribu du Dragon – une espèce d’humanoïde de la série qui connaissait très bien votre grand-père.


Ena vous confie un œuf très spécial. Il s’agit d’un Rathalos mythique ayant la capacité de détruire le monde. Votre but ultime ? Devenir le meilleur Rider pour réussir à dompter ce monstre craint de tous. 

Mécanique du jeu

Contrairement aux autres jeux de la série, les Monster Hunter Stories sont basés sur un système de tour par tour ingénieux ! Chaque monstre a ses propres attaques.

Monster Hunter Stories 2 : Wings of Ruin


3 catégories : Force, Technique et Vitesse Le principe est simple.
– Une attaque force contre une attaque technique.
– Une attaque technique contre une attaque vitesse.
Et – une attaque vitesse contre une attaque force.


Une fois que vous avez compris cela, il suffit d’adapter votre façon de combattre ainsi que vos monsties ! De plus, une notion d’amitié entre également en jeu. En effet, plus vous serez proche de vos monsties plus votre attaque combinée sera puissante ! 

Ce que l’on en pense vraiment :

Portrait Noune

Avant de découvrir le premier Monster Hunter Stories, je n’avais jamais tenté l’aventure des Monster Hunter. Mais je ne le regrette pas du tout ! C’est un ingénieux mélange de combat, de craft, avec un petit cöté Pokémon quand on vole les œufs. Ce jeu est plein d’humour et de superbes graphismes pour un jeu Switch !

Les musiques sont magnifiques ! Cependant, comme beaucoup de jeux tour par tour, cela peut devenir rapidement trop répétitif. Personnellement, cela ne m’a pas plus dérangé que cela. Je suis actuellement en train de le refaire, car j’ai fait l’erreur de ne pas le terminer la première fois. Mais je prends grand plaisir à revoir les monstres, redécouvrir leurs spécificités et leur voler leurs petits…

Oui, ce n’est toujours pas extra, mais comme dit au début de la présentation du jeu, l’univers est mignon, alors on s’attache vite à ces petits monsties !

  • La musique 
  • L’histoire 
  • Les graphismes
  • Les monstres et paysages travaillés
  • Gameplay répétitif (mais c’est la base de ce type de jeu) 
  • Dommage que l’on ne puisse pas faire l’histoire à deux !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.