FILMS / SERIES

Terrifier : Les films

Si vous suivez les réseaux sociaux, vous avez très certainement vu ou entendu parler d’un célèbre clown. Non, il n’est pas question de parler de Krusty le clown.

Si Grippe-sou (IT) vous a traumatisé durant votre enfance, Art va littéralement vous faire cauchemarder pendant de longues nuits.. Aujourd’hui on parle horreur et les plus sensibles ne sont pas invités à poursuivre leur lecture !

Amatrice d’horreur, il était improbable pour moi de passer à côté d’un tel film. Je n’avais jusqu’à maintenant, jamais entendu parler de ce film. Car oui Terrifier a déjà fait ses preuves dans les salles obscures américaines en 2017 mais nous, pauvre Français, n’avons pas encore eu l’occasion de découvrir cette petite pépite. La raison ? Un film jugé beaucoup trop brutal. 

Haut les mains, peau d’lapin

Mais bon, soyons honnête. On se rappelle tous des critiques sur Paranormal activity ou encore Annabelle, qui classaient les films comme les plus terrifiants des dernières années. Totalement surcotés… Ma déception est d’ailleurs toujours présente. C’est donc avec un peu de crainte que je me suis lancée dans ce nouveau film d’horreur. Alors, film surcoté ou prêt à rentrer dans les anales de l’horreur ? On découvre ça ensemble ! 

Le saviez-vous ? Art est déjà apparu deux fois au cinéma avant d’avoir son propre film. The 9 th Circle, un court métrage sorti en 2008 et All Hallow’s Eve en 2013. Son histoire ainsi que son jeu d’acteur était tellement intéressant que les scénaristes ont décidé de créer un film dédié à lui. 

TERRIFIER 1

Commençons par le premier opus qui, sachez le, est disponible sur Amazon prime pour les plus téméraires. 

L’histoire est plutôt basique : Halloween, deux copines, une soirée, un clown psychopathe… Bref, on rentre tout de suite dans le cliché et on pourrait presque s’attendre à un navet… Attendez, ne bougez pas ! C’est là que ça devient intéressant ! Car malgré un scénario plat, les amateurs d’horreurs trouveront leur bonheur.

Très rapidement les choses s’enchaînent et nos deux protagonistes font beaucoup moins les fières. Notre clown, appelé Art et portant un sac poubelle rempli d’armes,  n’a pas la moindre culpabilité de tuer de pauvres petites innocentes. Le tout, dans un calme quasi complet puisque notre tueur en série ne parlera pas une seule fois durant le film. Il s’exprimera par ses gestes à la façon de Charlie Chaplin et affichera un large sourire satisfaisant. De quoi rendre l’ambiance encore plus terrifiante.

Côté scénario, c’est un petit 4/10 car il faut l’admettre, celui-ci est d’un ennui mortel. Plat, déjà vu, prévisible… Heureusement le charisme de David Howard Thornton qui incarne Art, rattrape la donne et nous donne l’envie de poursuivre notre séance. Parce que oui voir le sourire de Art après un meurtre, c’est clairement plaissant.

CONCLUSION 

Terrifier

Pas de quoi fouetter un chat cependant, les crimes sont plutôt basiques, peu nombreux mais particulièrement gores. Encore une fois, le charisme de notre antagoniste y joue beaucoup alors on continue le film à base de “non mais pas par-là !” et “purée cours”. Encore une fois, les journalistes ont à mon sens eu la main lourde sur leur critiques et on se demande réellement pourquoi le film n’était pas encore sorti jusqu’à maintenant. À mon avis, ils n’ont pas vu Human Centiped 2 qui, à mon sens, proposait un film beaucoup plus dérangeant.

Pas le meilleur donc, mais pas le dernier de la liste ! Il est donc quand même judicieux de voir ce premier film pour avoir un amuse bouche de ce qui vous attend… Parce que oui, Terrifier 1, c’était de la rigolade. 

TERRIFIER 2

Au vu des annonces, nul besoin de vous dire combien j’attendais ce second opus. Me voilà telle une petite fille qui attendait le père Noël. C’est donc muni d’un seau de bonbons que je me suis empressée de voir le film. Il me tardait de revoir mon cher ami le clown.

Celui-ci se déroule tout de suite après les événements du premier film parce que oui, notre tueur est toujours en vie malgré les événements du précédent opus. Le film prend alors une tournure surnaturel tout en restant dans son thème principal : l’horreur.

Plus on est fou, plus on rit

Le scénario est quant à lui, un peu plus développé et mieux fourni que le premier. Dans ce second opus nous retrouvons Sienna, une jeune adolescente et son frère Jonathan. dont le père est malheureusement décédé. Un père qui en savait bien des choses sur Art et qui en a laissé quelques croquis. 

Pour lui rendre hommage, Sienna décide de réaliser un costume imaginé par son défunt père lui-même. Et quoi de mieux qu’une nuit d’Halloween pour le porter ? Malheureusement notre jeune protagoniste ne se doutait pas une seconde que celui-ci lui serait bien utile pour combattre le mal.

Terrifier

Tout comme dans le premier opus, Art ne décroche pas un seul mot, de quoi rendre les scènes encore plus effrayantes. Mais cette fois, notre ami ne sera pas seul. C’est une jeune fille qui lui tiendra compagnie. Ne vous fiez pas à sa petite frimousse et son jeune âge. Celle-ci est particulièrement diabolique et compte bien faire ses preuves auprès de son nouvel ami. Elle est d’ailleurs la première victime de Art et possède un don mystérieux qui risque de changer la donne de beaucoup de choses. 

CONCLUSION

Terrifier
Chérie ! Ce soir, ça va être ta fête

Et bien… Quelle pépite ! Cela faisait bien des années que je n’avais pas vu un tel bijou. Les journalistes avaient cette-fois ci très bien estimé le film. Celui-ci est particulièrement gore et n’a strictement rien à envier à son prédécesseur. Côté scénario, la note remonte et passe alors à un 8/10. Pas parfait mais je n’ai pas vu le temps passer.

En termes d’hémoglobine, vous allez être servi. Mention spécial pour une scène où notre victime va décidément regretter de ne pas être sortie pour fêter Halloween. 

ART ÉLU CLOWN DE L’ANNÉE

C’est un sans faute pour notre ami le clown qui gagne haut la main la médaille du tueur charismatique.

Au premier abord, le manque de dialogue pourrait déranger mais en regardant de plus près cela n’aurait pas eu le même résultat. Art a tout du tueur psychopathe parfait. 

Terrifier

Sous ses airs de Charlie Chaplin, on retrouve un clown particulièrement angoissant et qui aime torturer ses ennemis. Son regard ainsi que son sourire auront le don de vous donner quelques frissons. 

Nous sommes quand même bien loin du célèbre clown de Stephen King. L’ambiance qui y règne est totalement différente, mais on peut clairement dire que Grippe-sou est un ange comparé à Art. Art aime faire souffrir et ce en utilisant différentes armes. Il n’hésite pas à jouer avec les nerfs de ses victimes en les faisant souffrir petit à petit. Il aime également écrire son nom à l’aide de ses excréments. Art est violent, malsain, brutal… Il n’a rien à envier aux autres maîtres de l’horreur comme Freddy Krueger ou Leatherface

Art a enfin le succès qu’il mérite et au vue de la fin du dernier opus, il est clair qu’il n’a pas fini de parler de lui. Espérons seulement que le prochain film ne prenne pas autant de temps avant de sortir en France. 

CE QUE L’ON EN PENSE VRAIMENT :

Et bien, cela faisait des années que je n’avais pas pris autant mon pied devant un film d’horreur. J’ai adoré cette duologie et j’ai eu un énorme coup de cœur pour l’acteur qui incarne avec perfection Art. 

Oui, Terrifier est un film gore et malsain et risque très certainement de choquer les plus sensibles voir même, de les faire vomir. 

Pour les plus grands amateurs d’horreur comme moi, vous aurez enfin le droit à un film qui mérite d’être vu et la satisfaction à la fin de celui-ci ne sera que grande. Cela faisait bien des années que nous n’avions pas eu le droit à un tel film. Qui aurait pu penser qu’un simple Clown démuni de parole remporte la médaille haut la main ?

Terrifier est clairement un film à voir (et à revoir) et on peut d’ores et déjà s’attendre à voir de nombreux cosplays au prochain Halloween.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *