KIDS

Adibou

À l’occasion de cette nouvelle version, nous avons rédigé un article consacré au relooking de ce jeu culte. Un jeu nostalgique pour tous les âges ! Par la même occasion, nous remercions chaleureusement l’éditeur de nous avoir fourni des codes, nous permettant de réaliser un test complet.

Adibou

🎶 Un, deux, trois, trois p’tits chats… Trois vilains petits fripons,

l’autre nuit, sans un bruit, sont entrés dans la maison… 🎶

S’il y a bien un morceau de musique qui a touché beaucoup joueurs, c’est bien celle-là. C’est lors d’une session d’ordinateur que de nombreux enfants ont pu écouter cette chanson en boucle grâce au jeu “Adibou”. 

Un vent de nostalgie 

En tant que parent raisonnable, il est de ma responsabilité de vérifier que l’application soit adaptée à ma fille. D’accord, j’avoue que la nostalgie s’est installée, et j’ai hâte de redécouvrir ce personnage qui a bercé mon enfance au fil des années.

“Adibou” était très populaire quand j’étais plus jeune et comme beaucoup d’entre nous, j’ai obtenu la version de base. Cependant, mes parents m’ont offert l’extension : nature et sciences. C’est donc avec un immense plaisir que je me suis empressé de lancer l’application.

Adibou

Jusqu’à 6 profils peuvent être créés

Dès le départ, il ne fait aucun doute que nous sommes chez notre extraterrestre préféré (“oui, oui, Adibou en est bien un”). La plupart des éléments sont présents, l’arbre, la maison, le potager, mais aussi le champ de fleurs ou les pots de peinture permettant la personnalisation des bâtiments. Cependant, certaines décorations et objets manquent, tels que la boîte aux lettres, le pont, la balançoire et le courant d’eau. Pas de quoi fouetter un chien !

Si vous avez joué à la première version, vos souvenirs reviendront rapidement et vous vous empresserez de rentrer dans la maison. Oui, nous savons tous que la première chose que vous voulez faire est d’aller dans la cuisine pour préparer un gâteau. 

Quoi de bon au menu 

Rassurez-vous, Kikook est toujours là et il a droit à une petite mise en beauté lui aussi. On retrouve donc notre cuisine favorite nous permettant de créer de délicieux gâteaux (ou non). Et comme avant, il sera possible de suivre une recette ou de laisser place à votre imagination. Honnêtement, c’est toujours plus amusant de faire son propre gâteau, surtout quand on sait qu’il risque d’être mangé par Bouzigouloum. Avouez-le, vous aussi vous avez également essayé de faire une tarte uniquement avec du piment.

Au niveau des ingrédients, certains sont absents, mais la quantité reste la même. On retrouve désormais ce qui semble être de la moutarde ainsi que de la chantilly. La salade fait également son apparition.

Adibou

Une chambre bien rangée 

Contrairement à la cuisine, la chambre a subi un changement notable et est méconnaissable. De plus, de nombreux éléments ont été retirés ce qui réduit nettement la possibilité de s’amuser. Il est néanmoins toujours possible d’écouter de la musique ainsi que de regarder des vidéos, différentes de la première version. Est-ce que vous pourrez revoir le clip de trois p’tits chats ? La réponse est non ! Heureusement, Youtube est toujours là pour nous replonger en enfance.

La radio est toujours présente et a toujours plus d’une blague dans sa poche.

Côté jeux, il n’en existe que deux : le fameux casse-brique est de retour et le memory fait son apparition. Relativement simple me direz-vous, mais celui-ci fait l’affaire. Comme pour le reste des objets, vous pouvez interagir avec eux pour les rendre vivants. Par conséquent, le tour de la pièce est relativement rapide.

Un Adibou plus jeune 

Trêve de nostalgie, il est grand temps d’avoir un avis plus concret et de voir si le jeu est toujours pédagogique. À défaut de nous rendre nostalgiques, n’oublions pas que le jeu est avant tout créé pour les jeunes enfants nés à partir de 2015. On est quand même bien loin de 1992, il faut donc mettre de côté nos tendres souvenirs et se concentrer plus sérieusement sur cette nouvelle édition.

Pour moi, pas de doute ! Ce tout nouvel opus fait vent de fraîcheur tout en gardant cet esprit qui nous a tant marqués. Pour un premier jeu mobile éducatif, je suis tout simplement conquise.

La personnalisation d’avatar est toujours présente, mais reste moins complète qu’autrefois.

En plus de s’amuser, les enfants pourront concrètement améliorer leurs compétences grâce à une variété d’exercices. Le tout dans un univers très coloré. Pour ma part, ayant moi-même essayé tous les jeux disponibles, j’ai trouvé le côté éducatif très bien mis à profit. On pourrait cependant déplorer la voix off qui est tout simplement casse-tête mélangeant une voix d’homme à une voix robotique. 

Le nombre d’exercices est tout à fait raisonnable compte tenu du prix (9,99 euros). Contrairement à ce que l’on pourrait penser, ils sont tous uniques et ne se ressemblent pas. Ainsi, il est possible d’effectuer diverses tâches comme résoudre des devinettes ou combler un mot dont la lettre est manquante. 

L’avis des trolls :

Après plusieurs minutes de jeux et une profonde nostalgie, il est grand temps de passer la main aux personnes concernées : nos chers petits trolls ! Point positif, le jeu dispose de 3 catégories regroupant différentes tranches d’âge. Par conséquent, ce test a donc été réalisé avec ma fille âgée de 6 ans ainsi que les deux enfants de GirlyTaz. 5 ans et 7 ans. 

Catégorie 4-5 ans – Moyenne section

Avant de parler de son avis, etc., il faut savoir que ma fille a des troubles autistiques. Découverte d’un jeu mobile pour ma Mini, elle a déjà eu l’occasion de regarder des vidéos Youtube sur mon téléphone. Donc niveau manipulation, elle connaît déjà (oui pas d’écran etc on a déjà tous entendu ce discours).

Au lancement, elle a tout de suite aimé les couleurs et les personnages, elle ne savait pas par quoi commencer. Je lui ai proposé d’aller se promener dans le jardin, pour semer des graines et voir apparaître de jolies fleurs. Elle était contente du rendu, mais elle a voulu vite passer à autre chose. Direction le potager, elle a reconnu tous les fruits et légumes proposés à l’exception du blé. Elle a fait son petit tour d’horizon avec le changement de style de la niche, maison, ruche avant d’attaquer ce qui nous intéresse le plus : les exercices.

Les exercices dans tous ça ?

La mini a commencé par la catégorie Mathématiques. Dans la salle dédiée, il y a plusieurs objets qui font référence aux différents exercices qu’on l’on trouvera. En termes de difficultés, on trouve trois niveaux, donc peu importe ce qu’elle a choisi, je l’ai fait commencer par le 1er niveau. Et si votre enfant réussit, Adibou vous emmènera naturellement au niveau supérieur, jusqu’à arriver au niveau 3 et obtenir une étoile. A chaque succès, elle était fière d’elle ! Il faut croire que mes enfants sont matheux, car ils sont plutôt très à l’aise dans cette matière. 

Adibou

On enchaîne avec le Français. Cette matière où j’avais pas mal d’interrogation et à ma grande surprise, elle a très bien compris les consignes. Du coup comme pour les Mathématiques, elle a commencé sur le premier niveau. Cependant, la plupart des exercices sont en écritures cursives et ce n’est pas encore adapté pour elle, j’ai donc dû rester près d’elle pour lui répéter les consignes autrement. Heureusement, tous les exercices ne sont pas comme ça. Elle a tout de même réussi à obtenir ses étoiles et à s’adapter à chaque exercice très rapidement. Par contre, son coin favori est la cuisine, elle a très très vite compris comment cela fonctionne et ça été l’éclate totale pour ça. 

Catégorie 5-6 ans – Grande section

Tout d’abord, il faut savoir que “Adibou” est le premier jeu mobile pour ma fille. Jusqu’à présent, le portable lui était interdit. C’est très certainement un des seuls points que je regrette (ne disposant pas de tablette). Une version PC aurait été, selon moi, plus judicieux. 

Cependant, ne vous inquiétez pas mon enfant s’est très rapidement habituée à la prise en main du téléphone. Après quelques brèves explications, elle s’est empressée de se rendre dans la cuisine pour pouvoir y préparer des gâteaux, c’est de loin sa pièce favorite ! Elle s’est également beaucoup amusée à faire pousser des fleurs qui étaient toutes aussi magnifiques les unes que les autres.

Mais il est grand temps de passer aux choses sérieuses et de faire quelques exercices. Nous avons tout d’abord débuté par la catégorie Français. Certains exercices sont relativement simples (même au niveau 3) tandis que d’autres sont un peu plus compliqués et lui ont demandé plus d’attention. Certains exercices lui sont impossibles, comme par exemple la lecture de l’heure qui n’a pas encore été évoquée (actuellement en fin de grande section). Heureusement, avec quelques explications de maman non loin de là, cela reste tout à fait envisageable.

Ce fut ainsi une réelle réussite pour ma petite tête blonde qui a déjà hâte de rejouer aux jeux. Cependant, bien qu’éducatif, des limites sont posées et le temps d’écran reste sous haute surveillance. De plus, Adibou ne manquera pas de prévenir l’enfant en lui proposant de faire une pause.

En ce qui concerne la prise en main, contrairement à mon appréhension, elle se fait relativement vite, il n’est donc pas nécessaire de s’attarder trop longtemps puisque nos enfants sont capables d’acquérir des compétences et des informations rapidement. Seule la patience pourrait éventuellement poser un problème lorsque des explications sont requises.

Enfin, les étoiles, en guise de récompense lorsque l’enfant a réussi ses exercices. Un véritable succès auprès de ma fille qui cumule fièrement ses étoiles.

Catégorie 6-7 ans – CP

Alors j’avoue que ce n’était pas gagné pour lui faire essayer. En voyant le logo, il m’a dit “c’est pour les bébés” donc je me suis fait un malin plaisir de lui montrer que ce n’était pas le cas ! Et j’avais raison, car après avoir fait le tour du jardin et de la maison, je l’ai emmené aux exercices.

On a commencé par ce qu’il n’aime pas : le français. Cette matière n’est pas son amie et pourtant, il est en plein dans la lecture, l’écriture, etc., mais il n’accroche pas donc j’espérais qu’il serait enthousiaste. Au début il grimaçait un peu, mais au fur et à mesure qu’il commençait à accumuler des points et à gagner des étoiles, il s’est rapidement pris au jeu. Et ce qui a été intéressant pour lui, c’est de rester concentré pour réussir, lui qui a tendance à s’éparpiller, c’était plus simple. Et quand il ne se souvenait plus de la consigne, il pouvait écouter à nouveau celle-ci. Je pense que cela va l’aider pour ne pas perdre la main pendant les vacances scolaires. 

Concernant les mathématiques, il est plutôt du niveau CE1 limite CE2, donc les exercices sont assez simples pour lui. En termes de consignes, cela correspond bien au niveau CP voir certains comme des rappels de la Grande Section. Tout comme les filles, ce qui lui a plu c’est d’obtenir les étoiles, il était très fier (en même temps qui ne le serait pas). 

Et après ? 

Si comme moi votre enfant a déjà dépassé l’âge recommandé pour cette application, il existe une autre solution. Et oui ! Cette fois, ce n’est pas Adibou mais, Wiloki qui prend le relais.

Wiloki

Contrairement à l’application, cela se passe sur ordinateur allant de la classe de  CE1 jusqu’à la 3 ème. 

Tout comme Adibou, le site est purement pédagogique et propose un large choix d’exercices. Ayant un enfant de 12 ans difficulté scolaire, nous avons choisi d’essayer cette méthode en essayant le jeu gratuitement.

À ma grande surprise, l’exercice est composé de plusieurs parties : vidéo explicative, informations écrites, entraînement puis exercice. Lorsque l’exercice est fait correctement, une étoile sera collectée. Tout comme Adibou, c’est très encourageant pour l’enfant.

Wiloki

Quant au prix, il fonctionne sur abonnement, il coûtera 34,99 euros (soit 2,92 euros le mois) pour toute l’année tant que l’unité est à 6,99 euros (résiliable à tout moment). De notre côté, nous prévoyons de nous inscrire pendant les vacances scolaires pour ne pas perdre la main. 


Ce que l’on en pense vraiment :

Cette nouvelle version du jeu est un véritable plaisir, que ce soit pour nos kids ou pour nous-même, anciens enfants de la génération “Adibou”.

Pour information, le jeu est proposé au prix de 9,99 euros. Un prix largement comblé au vu de sa qualité et de la quantité d’exercices.
Pour les plus grands nostalgiques, nous n’avons plus qu’à espérer qu’une version intacte du premier jour fasse son apparition… Après tout, les remaster sont à la mode, non ?

  • Un petit prix
  • Différentes catégories correspondant à l’âge de l’enfant
  • Un brin de nostalgie
  • Rapide et fluide
  • Graphismes colorés
  • Un suivi de l’enfant à travers un menu pour les parents
  • Prise en main rapide
  • Les voix dans les exercices deviennent très rapidement casse-tête
  • Pas de version PC et/ou consoles
  • Une maison qui semble vide
  • Manque de personnalisation concernant les avatars

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.