KIDS

Le Jardin des fées T1

Le jardin des fées est une bande dessinée disponible aux éditions Drakoo. Le scénario a été réalisé par Audrey Alwett, les dessins par Nora Moretti et les couleurs par Cytros Treb. Ici je vais vous parler du premier tome sorti en juin 2022 et qui s’intitule “Bergère des fées”.

Le Jardin des fées T1

Une visite non désirée

Lucie est une jeune femme qui a été envoyé en Normandie à la demande de sa mère. A son arrivée, elle va y rencontrer sa tante Rose qui habite au Château de la Crapaudine. Son oncle, Edgar, est le frère de sa mère et il n’est pas ravi de cette visite. Malheureusement, Lucie n’a pas eu le choix, elle-même. Alors qu’elle vivait chez sa nourrice, sa mère lui a ordonné de se rendre là-bas.

Le Jardin des fées T1

Une marque étrange

Au domaine, elle va rencontrer la gouvernante Marguerite qui semble très peu chaleureuse. Malheureusement, Lucie fera une chute qui laissera s’envoler ses dessins aux quatre vents. Puis, très vite, elle posera les yeux sur une marque étrange visible sur l’un des murs extérieurs mais elle n’aura pas le temps de l’examiner plus en détails car il lui faudra rejoindre ses appartements..

Fait étrange, sa chambre donne sur un petit jardin que sa tante semble ne pas voir, comme si celui-ci était sans intérêt. Alors qu’elle est seule, elle s’installe à son rythme et finit par tenter d’écrire une lettre à sa mère, non sans peine. En effet, Lucie n’est pas très douée pour écrire mais par contre, elle a un côté artistique bien plus prononcé. 

Le Jardin des fées T1

Un premier repas singulier

A l’heure du soir, la famille est rassemblée à table dans la salle à manger. Elle fait donc la connaissance de son oncle ainsi que de son cousin, Achille. Très vite Edgar lui fait sentir que sa présence est indésirable. Surtout qu’il semblerait que la mère de Lucie ait écrit une lettre détaillant qu’elle avait de mauvaises fréquentations et qu’il était donc nécessaire qu’elle se cache en Normandie. Lucie est tout à fait surprise de cette nouvelle, elle qui ne voyait jamais personne, même pas sa mère, mais elle n’insiste pas. 

Alors que Achille lui demande la sauce, Lucie renverse avec maladresse le liquide sur sa tante. La jeune fille essaie d’aider Rose et l’invite à retirer ses gants mais très vite Edgar intervient, lui ordonnant de ne pas le faire et Achille se retire avec sa mère. Ce moment étrange à peine passé, Edgar demande à sa nièce de s’en aller car il souhaite continuer son repas seul.

Une fée qui ne sait pas voler

Au même moment, dans le jardin, deux fées essaient de rentrer avant la nuit tombée. Marigold a d’ailleurs trouvé l’un des dessins de Lucie et Fog lui fait des remarques à ce sujet en plus d’insister sur le fait qu’elle ferait mieux de se dépêcher. 

Elle emporte donc son sac de pollen avec l’aide d’une grenouille. Malheureusement, la fée ne sait pas voler car ces ailes ne se sont pas développées. Elles ne sont donc pas assez fortes pour la porter. Pour cela, il faudrait qu’elle tisse un cocon (comme une chenille). Toutefois, le procédé doit se faire naturellement et pour une fée de son âge, cela prend étrangement beaucoup de temps.

Arrivée à la ruche, elle se fait gronder par la reine dans un premier temps et puis par son père. La jeune fée ne cesse de vouloir trouver un autre jardin, vu que celui où ils se trouvent ne cesse de pourrir. En plus de se faire attaquer par des bestilences (des chauve-souris corrompues). 

La mission de Lucie

Le lendemain, la jeune femme se fait réveiller par la gouvernante. Elle remarque que Marguerite porte la même marque étrange aperçue sur le mur la veille mais ici, sur son mollet. Elle la questionne à ce sujet mais se fait très vite traiter d’indiscrète. Cependant, la gouvernante lui transmet une lettre que lui a écrit sa mère avant de partir.

Lucie a du mal à écrire mais aussi à lire. Alors que la lettre semble banale, elle cache en fait un message secret lorsqu’on l’expose à la lumière d’une chandelle. Celui-ci demande à Lucie d’envoyer des dessins de tout ce qu’elle verra de bizarre et de brûler la lettre. 

La jeune fille se lancera alors dans l’exploration du domaine, à commencer par ce jardin emmuré que sa tante ne semble pas voir. 

Le Jardin des fées T1

Les différents détails de la BD

A la suite de la lecture de ce premier tome, vous serez accompagné de très jolis dessins colorés qui sont très bien détaillés. D’ailleurs, l’univers dans lequel vous êtes ici est situé aux environs des années 1900.

Cependant, vous ferez vite face au langage particulier des fées. En effet, celui-ci est composé de mot valise (une combinaison de mots). Par exemple, “truchin” est une combinaison de truc et machin. Pour ma part, sur le coup je trouve que cela casse pas mal le rythme de lecture. Mais d’un autre côté, je trouve cela amusant de décortiquer ces différents mots pour trouver de quelle combinaison ils viennent. Et si vous voulez comprendre le sens de la phrase, je vous invite à le faire.

Alors que le thème semble léger et gai, le contenu est en réalité plus sombre. En effet, envoyer une jeune fille espionner sa famille et lui donner des tâches par message secret, ce n’est pas une mince affaire. Puis, l’héroïne semble avoir un passé bien lourd. Vous l’aurez donc compris, ne vous fiez pas à la couverture mignonne. Cette bande dessinée apporte une réelle intrigue mystérieuse qui conviendra à de grands enfants (minimum 12 ans je pense) ainsi qu’aux adultes appréciant les univers fantastiques.

Bonus

A la fin du tome, vous pourrez profiter d’un extrait du journal d’Angus Cottingley. Celui-ci rassemble les découvertes sur les fées et l’histoire du père de Rose. Cela apporte vraiment du contenu à l’univers et vous permettra de comprendre certaines choses.

Cette partie comporte 8 pages avec des illustrations sous forme de coupures de journaux ou encore de photographies. 

Ce que l’on en pense vraiment :

Attirée par la couverture, j’ai très vite été conquise par l’histoire. Moi qui pensait embarquer dans un monde féérique, c’est tout à fait autre chose qui s’est dévoilé sous mes yeux. 

Comme expliqué ci-dessus, le langage des fées peut en rebuter certains mais sachez qu’on s’adapte et que cette langue peut être comparée à celle des Schtroumpfs

Pour ma part, je suis très curieuse de connaître la suite des aventures de Lucie et je suis vraiment captivée par cette histoire.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.