FOOD

Ramen !

“Ramen !” est un livre de cuisine japonaise en bande dessinée. Ce livre a été créé par Hugh Amano et Sarah Becan. Il contient 40 recettes et une tonne d’explications intéressantes sur le sujet. Cet ouvrage est sorti en avril 2022 et est disponible aux éditions Hachette Heroes.

Ramen !

Description

La particularité de ce livre de recettes, c’est qu’il est entièrement décrit en bande dessinée

Il faut savoir que Hugh est chef cuisinier et que Sarah est illustratrice. Tous les deux ont cette passion pour le ramen. Ils se sont donc alliés pour créer cet extraordinaire livre de recettes.

Ramen !

Que contient ce livre ?

Le livre est divisé en plusieurs sections qui facilitent votre recherche, grâce au sommaire mais aussi à toutes les références qui sont dans les recettes. Par exemple, si un ramen vous est proposé avec un ingrédient particulier. Celui-ci sera accompagné d’une “*” avec le numéro de la page pour le retrouver. C’est extrêmement pratique ! 

Après avoir pris connaissance de l’histoire de ce plat, il vous sera expliqué tous les indispensables pour créer votre propre ramen. Mais aussi tout un tas d’informations utiles comme : comment le déguster, comment bien mélanger les goûts et les textures, comment bien vous équiper, avec quelle boisson l’accompagner et bien d’autres choses encore ! Après quoi, vous pourrez retrousser vos manches, vérifier vos placards et sauter le pas.

De quoi est constitué un ramen ?

Vous êtes novice, vous avez déjà entendu ce nom mais vous ne savez pas ce que c’est, vous n’êtes pas sûr d’aimer ou vous êtes curieux ? Alors qu’est ce que l’on trouve dans le ramen ? 

Le ramen est composé d’un bouillon, de nouilles, d’une viande, d’un œuf, de légumes et de garnitures variées. Dis comme ça, ça a l’air facile et pourtant ! La difficulté réside en la bonne association des saveurs. Tout ne va pas avec n’importe quoi. Et l’élément le plus important est le bouillon. C’est lui qui mènera la danse pour vous orienter quant à ce qui l’accompagne.

Ramen !

Que faut-il dans ma cuisine ?

Une tonne de choses ! Ce qui implique de la place, du temps et de la motivation. Au début, je vous conseille de goûter un premier ramen pour voir si cela vous plait. Je parle bien d’un ramen dans un restaurant asiatique et non pas des nouilles instantanées à réchauffer avec de l’eau bouillante. 

Si vous êtes toujours partant, commencez doucement avec des nouilles sèches et choisissez des ingrédients que vous avez l’habitude de manger. 

Si vous êtes sûr de vous, vous pourrez investir dans l’équipement. Il vous faudra des bols, des casseroles, un wok, un panier à nouilles et des ingrédients que vous trouverez dans le rayon spécifique de votre supermarché ou dans un magasin asiatique.  

Les différents bouillons

L’ouvrage vous expliquera en détails de quoi est constitué un bouillon. Puis ce sera à vous de faire des expériences pour obtenir le meilleur bouillon possible. Le livre propose différentes recettes dont une qui est plus rapide. Cette dernière vous permet de la réaliser en semaine car normalement, il faut savoir qu’un bouillon se cuit pendant des heures (entre 4 à 16h selon les bouillons). 

Vu le temps que cela peut prendre, il vous est également expliqué comment conserver ces différents bouillons et pendant combien de temps. 

Ramen !

Choix de nouilles

Vous vous rendrez vite compte que dans votre magasin, le choix de nouilles est conséquent ! Entre les nouilles aux oeufs, les nouilles au riz, les épaisses, les fines, … Il y en a pour tous les goûts et il vous faudra faire des tests pour savoir quelles sont vos préférences. Bien sûr, il y a des nouilles plus faciles à cuire que d’autres. Je vous conseille de lire chaque paquet pour ne pas avoir de mauvaises surprises à la maison (c’est du vécu). Attention à certaines nouilles qui sont plus adéquates pour faire sauter au wok avec des légumes que pour mettre dans un ramen.

Après quoi, si vous vous sentez d’attaque, le livre vous dévoile comment réaliser vous-mêmes vos nouilles ! Et la quantité idéale à cuire pour un bol de ramen selon qu’elles soient sèches ou non. 

Les viandes

Vous ne savez pas quelle viande choisir ? Ne vous inquiétez pas, ce livre va vous aider à bien associer votre viande selon le bouillon désiré. En effet, vous pourrez essayer de faire du Chashu, des effilochés de porc ou de poulet, des yakitori ou des boulettes japonaises. Les recettes vous sont décrites pas à pas dans cet ouvrage. Cependant, rien ne vous empêche d’essayer vous-même autre chose selon vos envies. Par exemple, en choisissant du canard. Moi j’en suis très friande. 

Les accompagnements

Celui que l’on retrouve à chaque fois est bien l’œuf ! Ici vous trouverez 3 recettes différentes selon vos goûts mais également le ramen que vous souhaitez réaliser. 

Ramen !

Le Menma est également très présent. Il s’agit de pousses de bambou. Les shiitakes se retrouvent aussi régulièrement dans un ramen mais rien ne vous empêche de composer le vôtre à votre façon. Toutes les pistes se trouvent dans le livre. Vous pouvez vous orienter vers des légumes verts à sauter au wok ou à cuir rapidement ou mi-vapeur. Encore une fois, vous trouverez toutes les inspirations à ce sujet dans ces pages.

Ramen !

Niveau garniture, vous avez également pas mal de choix. Entre le pickles de gingembre (gari), des échalotes grillées, des oignons nouveaux ou des graines de sésame. Puis vous pouvez aromatiser votre ramen avec des huiles. Ici vous découvrirez comment faire du Rayu (huile pimentée) ou du Mayu (huile noire à l’ail). 

Ramen spécial

J’appelle “spécial” les variations de ramens qui sortent du schéma expliqué plus haut. Par exemple, le Tsukemen est un plat constitué de nouilles froides et épaisses qui sont servies à part. Le système consiste à les tremper dans la sauce qui se trouve dans un autre bol. Ici les nouilles sont servies en quantité plus importantes. Car lorsque vous avez fini, vous pouvez vous resservir ou alors vous ajoutez un peu d’eau (ou du bouillon) dans la sauce et vous la buvez. 

Dans cette section du livre, vous pourrez découvrir toutes les variations et approfondir vos connaissances en la matière.

Ramen !

Qu’en est-il de la difficulté ?

Le livre convient à tout un chacun qui est motivé de réaliser lui-même ses propres ramens à la maison. Il y en a vraiment pour tous les niveaux et vous créerez vous même instinctivement selon ce que vous dénicherez à l’intérieur de ces pages bien décrites en illustrations colorées. D’ailleurs, rien ne vous empêche de composer vous-même votre propre ramen. Moi, je me suis mise en quête de trouver mon ramen parfait. Tout est une question de goût et grâce à ce livre, je suis sur le bon chemin pour le trouver.

Est-ce que ça convient à toute la famille ?

J’ai la chance d’avoir des enfants qui aiment les ramens. Maintenant, ça reste des enfants et les expériences ne sont pas forcément de leur goût mais ils ne rechignent pas à manger et à donner leur avis. De mon côté, je prends note des remarques de chacun. 

L’idéal avec le ramen c’est qu’il est possible de composer les bols de façons différentes. Surtout si vous avez différents bouillons déjà prêts au congélateur. Le problème reste que ma cuisine n’est pas immense et qu’il m’est impossible de faire plus que l’espace disponible. Puis, je n’ai pas le temps pour répondre à la demande comme dans un restaurant. Ce qui veut dire que tout le monde aura le même bouillon. Après, chacun peut choisir sa viande, ses légumes, ses nouilles mais du coup, le temps de la réalisation sera proportionnel aux nombres d’ingrédients différents. Soit, des heures. Soyez donc prêts à passer un temps certain derrière vos casseroles. Toutefois, rien ne vous empêche d’avoir des assistants pour éplucher et couper. Le partage du repas ne se fait pas forcément qu’à table lors de la dégustation.

Mes réalisations

Passons à la pratique, à quoi ça ressemble en vrai ? 

Tout d’abord, sachez que je me suis plus orientée vers des ramens “rapides” car je n’ai absolument pas le temps de faire plus laborieux avec une famille nombreuse. Je n’ai pas non plus la place dans mon congélateur. Cependant, un jour, je compte bien tester un bouillon cuit pendant plusieurs heures. Histoire de dire “je l’ai fait” même si ce ne sera qu’une seule fois.

Avant d’entrer dans le vif, j’ai testé la recette de bouillon rapide avec les ingrédients que j’utilise d’habitude et ma technique rapide (à savoir, cuir tout à l’aide du bouillon). Cela donne ceci :

Après, j’ai testé la cuisson séparée. Il faut savoir que ça prend plus de temps en cuisine, environ 2 à 3 heures. Ce qui veut dire que sur les plaques, j’ai une casserole pour le bouillon, une autre pour les nouilles et deux poêles. A vrai dire, ça change tout ! Les différences de saveurs et de textures sont très agréables. Voici le résultat d’un ramen avec du poulet mariné :

Aperçu de la cuisine en pleine cuisson séparée

Lorsque je me suis sentie de plus en plus à l’aise avec les viandes et le système de cuisson séparé, j’ai sauté le pas pour un ramen plus “spécial”. Voici un ramen au poulet adobo qui malheureusement est bien trop salé pour moi :

Forte de mes expériences passées, j’ai testé un autre ramen mais cette fois-ci au curry avec du poulet fumé et je peux vous dire que c’est le meilleur bouillon que je n’ai jamais mangé :

Ce que l’on en pense vraiment :

Grâce à ce livre, je me suis rendue compte de toutes les erreurs que je faisais en cuisine et j’ai appris une tonne de choses intéressantes ! Surtout que tout est très bien présenté. Faire un livre sous forme de roman graphique, je trouve que c’est une super idée. 

Puis, j’ai fini par trouver mon équilibre en cuisine même si au début, ça me semblait mal parti. Une fois que l’on sait qu’il faut prendre le temps (et que c’est possible de prendre ce temps), la cuisine devient zen et le plat n’en est que meilleur

Si vous souhaitez réaliser vos ramens et trouver votre ramen parfait, je vous conseille vivement ce livre ! Vous y trouverez tout ce dont vous avez besoin pour y parvenir.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *