LIVRES / MANGA

Sex Education 120%

Résumé

Dans Sex Education 120% : Alors que de nouveaux sondages viennent régulièrement rappeler combien l’anatomie féminine est méconnue (y compris par les premières concernées) et le plaisir féminin inconnu (sauf pour les lesbiennes), voilà que soudain, armée d’une audace folle, son sweat à capuche plein de digues dentaires et de capotes, la professeur Tsuji débarque ! Et elle est bien décidée à ne rien cacher à ses jeunes élèves, avec ou sans leur consentement. Ici, il y a de la place pour tous les fantasmes : celle qui a déjà une petite amie, celle qui préfère les histoires d’amour entre garçons, celle qui ne pense qu’aux chats (???).. Il n’y a bien que l’infirmière pour réussir à calmer l’enthousiasme de Tsuji !

LA SEXUALITÉ ET ALORS ?

Quand on est adolescent, on se pose tout un tas de questions concernant la sexualité. Et c’est tout à fait normal ! En revanche, ce qui l’est moins, c’est de ne pas pouvoir en parler sans avoir le sentiment d’être jugé. Du coup, on se réfugie dans les méandres d’Internet pour pouvoir avoir des réponses. Malheureusement, sur le web, on trouve de “tout”, et ce n’est peut-être pas la meilleure façon d’apprendre sur ce sujet. Le sexe n’est pas à prendre à légère. Que ce soit en terme de contraception, d’orientation sexuelle ou concernant les maladies, car nous ne sommes pas dans le monde des Bisounours. Ce sujet peut mettre mal à l’aise et c’est là que “Sex Education 120%” va pouvoir entrer en ligne de compte. Grâce à Ototo Editions et leur catégorie “Mues” dont ce titre sera le premier.

Sex Education 120% - Détermination

UNE PROF QUI N’A PAS PEUR DES MOTS

L’histoire se passe dans un lycée pour filles de Sakuragaoka (*dans la Préfecture de Kanagawa, non loin de Yokohama). On y voit une jeune femme qui n’a pas l’allure d’une lycéenne, avec son short de sport et son sweat à capuche. Logique, puisqu’il s’agit du Professeure TSUJI, qui de base enseigne l’éducation sportive, mais là, la jeune femme est déterminée à faire connaître une autre matière. L’éducation sexuelle !

Ici, pas question de tourner autour du pot. Cette femme est là pour faire prendre conscience à ces adolescentes ce qu’est vraiment faire l’amour ou quels moyens ont-elles pour se protéger,… Rien n’est laissé aux hasard. Et peut-être que vous découvrirez des choses vous aussi ?

Par chance, Mme Tsuji va se retrouver face à un groupe de lycéennes prêtent à poser toutes les questions qu’elles souhaitent. Ce qui va mettre notre jeune Professeure dans des situations des plus inconfortables lorsque l’infirmière Nakazawa fera son apparition dans la salle de classe. Surtout lors de la distribution des digues dentaires.

Sex Education 120% - Digues dentaires

MASTURBATION ET ORIENTATIONS SEXUELLES

Dans ce tome, je vous ai dit que rien ne serait caché. Un chapitre sera consacré à la masturbation, et les jeunes filles se demandent pourquoi le faire d’une façon donne moins de plaisir qu’une autre. Elles font aussi référence à ce qu’elles ont vu dans les Hentaï (ne faites pas genre, vous voyez très bien ce que c’est). Notre déterminée Tsuji sera là pour les rassurer, les écouter, les aider, mais surtout les informer. Apprendre à connaître son corps, c’est apprendre à se connaître soi. Le faire n’est pas mal ou sale, c’est même tout à fait normal. Cela permet aux jeunes femmes de se découvrir, mais surtout de savoir ce qui leur fait du bien. Et de calmer parfois les frustrations.

Kikiki Takari parle en toute normalité de l’orientation sexuelle d’une élève, qui au départ ne voulait pas la dévoiler devant toutes ses camarades. L’homosexualité n’est plus aussi tabou mais il n’est pas encore simple pour certaines personnes d’en parler surtout dans les établissements scolaires. Grâce aux cours d’éducation sexuelle, Morya, ladite élève, se sentira suffisamment en confiance dans le groupe pour parler de sa relation avec sa petite amie. Et du coup sur ses questionnements plus lesbiens.

CORPS ET COMPLEXES

Les complexes; s’il y a bien une chose qu’on connaît tous, c’est bien ça. Et ça peut gâcher la vie de certaines personnes, notamment à cause des “critères de beauté” imposés par la société. Nos adolescentes n’y échappent pas. Les poils, le poids, la taille de poitrine ou tout simplement la taille de la personne. Nos 3 lycéennes ne dérogent pas à la règle lors de l’examen médical du lycée. Morya qui a du poil sur les bras et qui a oublié de se raser, Matsuda la sportive se plaint de son poids et Kashiwa aimerait se faire agrandir les jambes.

Même dans un manga, on retrouve les complexes de la vie quotidienne. Nos corps sont tous différents et c’est ce qui fait de nous des personnes uniques. Heureusement, la bienveillance et l’amitié font table rase de tous ses “faux complexes”. Nos 3 nouvelles amies seront un soutien les unes envers les autres.

Ce que l’on pense vraiment :

Portrait GirlyTaz - Le Geek Paresseux

J’ai découvert cette lecture grâce à Kushina. Cela m’a vraiment plu de pouvoir lire un manga traitant d’un sujet pareil avec une telle aisance. Cette collection “Mues” pointe les sujets qui d’ordinaire doivent rester cachés. Pourquoi ?  Ils font partie de nous, de notre société et avoir un moyen éducatif pour pouvoir aborder le sujet de la sexualité et des ses orientations sans complexe, je trouve cela formidable. 

En tant que mère, je suis heureuse d’avoir ce manga comme outil, car mes enfants grandissent et un jour, ils se poseront des questions. Peut-être seront-ils gênés de venir me voir ? Et je me dis que grâce à “Sex Education 120%”, je pourrais faire le premier pas pour parler de sexualité. Même en tant qu’adulte nous avons toujours des choses à apprendre afin de préparer nos enfants au monde et tous ces sujets en font partie. Alors ne soyez pas timides et lisez le.

Lire notre article ” Call of Duty : Vanguard “

2 commentaires

  • Cyril

    Mais voilà un manga utile! C’est une très bonne idée, un très bon sujet qui est malheureusement encore trop tabou dans notre société

    • GirlyTaz

      Oui justement l’ensemble parle vraiment de sujet bien précis et qui peut réellement aider les jeunes. J’ai hâte de découvrir les prochains tomes 🙂

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.