LIVRES / MANGA

Shigahime – Tome 1

Résumé : 

Osamu Hirota aurait pu poursuivre sa vie tranquille de lycéen si seulement… Il n’avait pas suivi le solitaire Soichi jusqu’à un étrange manoir. Il n’y avait pas rencontré l’envoûtante Miwako. Il n’était pas devenu le familier d’une vampire immortelle. Pour garder la forme humaine et sauver celle qu’il aime, Osamu doit désormais chasser sans relâche. Comment fera-t-il face à sa nouvelle vie ?

Une couverture hautement détaillée 

Prenons un court instant pour admirer cette magnifique couverture qui représente parfaitement l’univers que nous sommes le point de découvrir. 

C’est d’ailleurs cette couverture qui m’a donné l’envie de me procurer ce premier tome, car jusqu’à maintenant, je n’avais pas entendu parler de Shigahime… Il aurait été fort regrettable de passer à côté d’une telle pépite, que dis-je ? Une œuvre d’art. Car oui, ce premier tome était tout simplement extraordinaire par ses dessins, mais également son histoire. Je suis tout bonnement tombée amoureuse dès les premiers instants. 

Sans réel spoiler, il faut savoir que cette si jolie demoiselle n’est rien d’autre qu’une vampire (très sexy, on vous l’accorde, mais ne vous fiez pas à son regard malicieux). En prenant le livre dans vos mains, vous pourrez remarquer très rapidement une très jolie attention. Saviez-vous que les vampires brillaient à la vue du soleil ? Et bien oui, c’est d’ailleurs un point qui a été souligné sur la couverture.

Ce détail est tout simplement une idée de génie et rend celle-ci encore plus magnifique. Celui-ci est souligné jusqu’au bout, entendez par là, la main de Miwako au dos du tome qui est également brillante à la vue de la lumière. De quoi embellir encore plus votre mangathèque ! 

En voyant ce genre de détail, on ne peut s’attendre qu’à un ouvrage tout particulièrement soigné. Beaucoup pourraient penser que cela n’est qu’un simple détail et pourtant, en y réfléchissant bien, celui-ci est très révélateur sur le contenu de cet ouvrage. Un point que j’ai beaucoup apprécié. Comme quoi “Les détails font la perfection, et la perfection n’est pas un détail”. 

Pour information, le tome 1 est disponible depuis le 16 février 2022 chez les éditions Mangetsu. Par chance, nos amis Japonais ont déjà pu avoir la conclusion du manga.

Ce sont donc 5 livres qui sont prévus. Une raison de plus d’accorder une petite place à cet ouvrage qui, j’en suis sûr, fera plaisir aux plus grands amateurs d’horreur. En ce qui nous concerne, il faudra attendre le 6 avril 2022 pour pouvoir posséder le second tome.

Une fille qui a les crocs : 

Et on commence tout de suite dans un contexte très malsain. Si l’éditeur préconise le manga pour un public averti, ce n’est pas pour rien.

Des rumeurs court après une jeune femme qui accepterait de coucher avec des hommes contre de l’argent. Un point qui intéresse bons nombres de jeunes garçons qui aimeraient tenter leur chance. On pourrait presque les comprendre au vue de la beauté de cette femme. Malheureusement, la beauté ne fait pas tout et Miwako a un appétit féroce.

He oui, il fallait s’en douter ! À défaut de devoir donner de l’argent à sa cliente, c’est son cœur qui fera office de monnaie. Il faudra donc peu de pages pour réaliser ce qui nous attend. S’ensuit un curieux rituel où Soichi, fidèle serviteur presse l’organe de sa victime pour y extraire son sang et le verser sur sa maîtresse. On comprend donc que ce rituel est vitale pour la jeune femme, mais aussi particulièrement satisfaisant pour elle. Un hobbie plutôt particulier, mais no judgement ! 

Osamu, je te choisi :

C’est à ce moment-là qu’Osamu entre en scène. C’est en suivant Soichi (qui a bien entendu une idée derrière la tête) que celui-ci finit par atterrir dans le manoir sans réellement savoir ce qui l’attend… Miwako est prête et n’attend qu’une chose : le rituel lui permettant de s’immerger du sang de sa victime. Malheureusement un détail fait mouche et celle-ci décide de choisir une toute nouvelle victime : Soichi.

C’est donc sans voix qu’Osamu se retrouve terrifié devant Miwako, les mains ensanglantées. La jeune femme n’a désormais plus qu’un seul objectif : faire d’Osamu son serviteur. À se demander si le fait de ne pas finir avec le cœur arraché était une chance…

Mais pour cela, sa proie devra affronter de difficiles épreuves notamment sur lui-même. C’est le début du cauchemar pour Osamu qui est prêt à tout pour retrouver une vie normale en compagnie de celle qui l’aime.


Ce que l’on en pense vraiment : 

Comme je disais précédemment, le choix de ce manga, c’est avant tout fait en découvrant la couverture. À ce moment-là je n’avais plus qu’une seule hâte : pouvoir l’avoir entre mes mains ! Et le jour J est enfin arrivé.

Il ne m’aura fallu pas moins de 40 minutes pour pouvoir dévorer ce premier tome qui était tout simplement extraordinaire ! J’ai adoré cette découverte que cela soit par ses dessins, son histoire ou bien encore le côté gore qui était très présent dans le livre.
Ce bijou est à mettre dans les mains de tout fan de Seinen mélangeant horreur, psychologie et érotisme. Bien entendu, il est rudement conseillé de vous lancer dans cette lecture à partir de 16 ans, car les dessins risqueraient de choquer les plus sensibles.

Lire notre article ” Resident Evil : Village

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.