LIVRES / MANGA

Ultra Despair Girls : Danganronpa Another Episode 1

Ultra Despair Girls : Danganronpa Another Episode 1 - Le geek Paresseux
© Le Geek Paresseux

Une mascotte qui a du chien

Monokuma… Ce nom vous est peut-être inconnu mais ce petit ourson vous semble familier ? Cela est tout à fait normal puisque cette mascotte à l’allure à la fois angélique et diabolique est déjà bien connue du public, notamment au japon où elle est devenue une véritable star ! 

Bande annonce

D’ailleurs à première vue on comprendra tout de suite que l’animal fait référence au yin et au yang, fameux symbole asiatique connu de tous. Un côté blanc correspondant au côté calme de l’animal et en ce qui concerne l’autre partie, on comprend tout de suite que celui-ci sera l’opposé. D’ailleurs, personne n’aimerait se retrouver face à face avec cette personnalité monstrueuse. Graphiquement ce côté noir du Monokuma est bien représenté: œil effrayant, dents visibles, le tout mélangé dans une grimace maléfique, nous faisant comprendre que non, cet ourson est loin d’être aussi câlin que l’on pense.

Et effectivement, il est préférable de se méfier de lui car notre cher ami a plus d’un tour dans son sac… Son but ? Tuer tout ce qu’il bouge. Oui, rien que ça ! Je vous confirme, on perçoit tout de suite différemment l’ours en peluche se trouvant dans votre chambre. Vous êtes donc désormais au courant de ce que sont réellement les Monokuma et on je vous recommande également de vérifier ce qui se trouve sous votre lit. Sait-on jamais…


Comme vous vous en doutez, après cette présentation tout à fait charmante de notre peluche à deux pattes, il est grand temps de vous présenter ce tout nouvel ouvrage de chez Mana Books : Ultra Despair Girls : Danganronpa Another, Episode 1. Nouveau ? Pas totalement puisque le manga (composé de 3 tomes) a déjà fait son apparition au Japon en 2015, c’est donc à notre tour d’avoir la chance de découvrir ce manga disponible depuis le 6 janvier 2022.  A noter également que le manga est une adaptation du jeu portant le même nom, ce dernier étant sorti pour la première fois au Japon en 2014. Si l’envie vous prend de zigouiller des peluches gigantesque, c’est là qu’il faut se rendre.

Ultra Despair Girls : Danganronpa Another Episode 1

Résumé : 

Komaru Naegi, la jeune sœur de Makoto est détenue sous la menace dans un complexe depuis plus d’un an. Un jour elle est attaquée par un monokuma et parvient à s’enfuir. Elle découvre avec horreur que le monde est en proie au Désespoir. Elle fera la rencontre de Toko Fukawa avec qui elle va tenter de fuir la ville de Towa en affrontant des adversaires tous plus redoutables les uns que les autres

Elle court, elle court la fillette

Ultra Despair Girls : Danganronpa Another Episode 1 - Komaru Naegi

Komaru Naegi est une adolescente comme les autres, à une exception près. Celle-ci est malheureusement prisonnière depuis plus d’un an dans un immeuble. Malheureusement ? Pas certain vu ce qu’il l’attend dehors. L’histoire débute donc en compagnie de Komaru, poursuivie par un Monokuma assoiffé de sang. C’est donc impuissants que nous assistons à la fuite de notre jeune héroïne. Cette dernière est terrifiée de découvrir qu’un ours en peluche gigantesque la poursuit. En même temps, qui ne le serait pas ?

Heureusement pour elle, la Fondation du Futur arrive et la sauve in extremis. Ils en tuent le monokuma avec une arme particulièrement étrange.. Un mégaphone. Oui, cela parait étrange mais après tout, nous sommes dans un manga. Tout, du mégaphone à la petite cuillère en passant par la machine à laver, peut servir d’arme létale. Même contre un doudou tout doux aux allures de psychopathe.

Manque de chance, les Monokuma sont comme les cafards, il suffit d’en anéantir un pour que toute une troupe débarque… Après avoie été sauvée, Komaru s’enfuit, seule, armée de son mégaphone, vers un monde hostile. Seule ? Pas pour longtemps…

Méfiez vous des apparences

Ultra Despair Girls : Danganronpa Another Episode 1 - fillette qui pleure

Une fois dehors, elle assiste impuissante, à non pas un Monokuma, mais belle et bien une armée, le tout dans une ville totalement dévastée et  jonchée de nombreux cadavres. Par chance, l’adolescente fera également la rencontre de personnes en chair et en os. Une rencontre avec des jeunes enfants aux allures particulières : les guerriers de l’espoir qui malgré leur frimousse d’ange sont loin d’être aussi sages qu’ils le prétendent. Et oui, durant ce tout premier tome nous pouvons découvrir que tout ce qui parait mignon s’avère dangereux et il vaudrait mieux s’en méfier! 

Komaru possède désormais deux ennemies de plus et il est grand temps pour elle de s’évader de cette ville. Va-t-elle réellement réussir à s’en échapper en un seul morceau ? Mais surtout, y’a t’il une personne ayant un minimum d’humanité qui soit encore de ce monde ?


Ce que l’on en pense vraiment :

J’ai très souvent entendu parler de cette fameuse mascotte aux allures de peluche. Cette toute nouvelle sortie en version papier fût l’occasion pour moi de découvrir cet univers qui s’annonce particulièrement sanglant. Et effectivement, malgré la présence d’enfants qui laisserait entendre à un manga traditionnel, on se retrouve face à un des images particulièrement violentes et ça, j’aime ! L’action ne manque pas ce qui est fortement appréciable durant notre lecture. Quant à la fin, celle-ci est particulièrement explosive, de quoi nous donner envie de lire la suite mais pour cela il faudra attendre le 7 avril 2022. Vivement !

Pour lire notre article ” Marsupilami : Le secret du Sarcophage”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.