LIVRES / MANGA

Puella magi Madoka Magica : Tome 1 & 2

Plus de 10 ans après sa sortie en animé, retrouvez une fois de plus Puella Magi Madoka Magica préférés par les éditions Meian. Composé de 3 tomes seulement et mêlant un univers des Magical Girl, le tout, avec une poignée de drame et une pincée d’horreur.

DES PAILLETTES ? PAS TOUT À FAIT 

Au premier abord, on pourrait penser que Puella Madoka Magica est une lecture ordinaire rejoignant ainsi le genre Magical Girl comme Tokyo Mew Mew ou encore Magical Doremi (les meilleures, y’a pas moyen de discuter!). 

Pourtant, Puella Madoka Magica est loin d’être aussi doux que ses prédécesseurs et n’est pas vraiment adapté pour les jeunes lecteurs.  Ne vous fiez donc pas à ses couvertures colorées et particulièrement joyeuses. L’ambiance qui y règne est loin d’être aussi belle qu’elle y paraît.

Puella magi Madoka Magica

Les premiers dessins visibles dans le tome 1 sont plutôt enfantins et on y retrouve une adorable créature à laquelle on aurait envie de faire un gros câlin (les vrais savent). L’occasion également de découvrir le visage de Madoka, une jeune collégienne comme les autres.

Malgré son air joyeux, on comprend dès le commencement que notre héroïne aura un choix à faire de la plus haute importance et honnêtement, on n’aimerait pas être à sa place. Comment réagiriez-vous si le sort du monde tenait entre vos mains ? Heureusement pour elle, ce n’était qu’un simple rêve et sa vie d’adolescente reprend son cours…. 

TOME 1 

“Madoka Kaname, élève en 4e au collège Mitakihara, vit un quotidien parfaitement ordinaire sur fond de rires et de larmes, entourée d’une famille qu’elle aime et de ses meilleures amies. Un jour, elle fait une étrange rencontre. Elle ne sait pas encore si celle-ci est le fruit du hasard, mais cet événement, qui risque de bouleverser son destin, marque le début d’une nouvelle histoire de ” magical girls ” !”

Mais non, bien-sûr que non, sinon qu’elle serait l’intérêt de vous parler de ce manga? 

Homura Akemi, nouvelle élève, débarque dans la classe de Madoka. Un choc pour la jeune fille qui l’avait aperçue la nuit dernière dans son rêve… cela n’annonce rien de bon, et pour cause, celle-ci s’avère être une Puella Magi. 

Puella magi Madoka Magica

Notre héroïne fera également la rencontre de Kyubey, présent également dans son rêve. Celui-ci se retrouve blessé et nul doute que notre Madoka au cœur pur fera son maximum pour le sauver.  Néanmoins, il semblerait que la jeune créature ne soit pas la seule à devoir être sauvée… Madoka est bien loin d’être préparée à ce qui l’attend. Fort heureusement, l’apparition d’une seconde Puella Magi va tout faire basculer et lui éviter d’échapper à la mort… 

LE CONTRAT 

Dès cet instant, la vie de Madoka va prendre une toute nouvelle tournure et c’est à ce moment précis que l’on se rend compte que cette lecture n’est pas adaptée à tous les lecteurs. Alors, si votre fille de 9 ans vous tend le livre, c’est non ! Oui, Puella Magi Madoka Magica peut sembler mignon mais croyez-le ou non, l’histoire qui se cache derrière est loin d’être aussi mignonne. On parle tout de même de vilaines sorcières et d’une gentille petite héroïne qui se font trancher la tête, voilà, c’est dit. Et pour info, le manga est classé en tant que Seinen. 

Puella magi Madoka Magica

Bon, en soit, il n’y a rien de bien foufou et il rentre difficilement dans la catégorie manga horrifique. Malgré tout, certaines scènes pourraient effrayer les plus jeunes et il est clair que l’attachement de certains personnages risque vite de faire fondre en larmes votre tête blonde ou même vous d’ailleurs. A cela s’ajoute également un scénario qui pourrait s’avérer complexe car nous sommes loin d’une banale histoire de Sorcière VS Magical Girl.

C’est justement là que l’histoire devient intéressante. Sans tomber dans le cliché de la Magical Girl trop mignonne, Puella Magi Madoka Magica pousse le bouchon et nous propose une histoire originale cassant ainsi le cliché de la bonne héroïne prête à tout pour sauver le monde. D’où l’intérêt de voir les différentes versions cinématographiques ainsi que les autres écrits permettant ainsi d’en apprendre plus sur cette licence. Ce serait presque un crime de s’arrêter à la trilogie car l’univers de Puella Magi Madoka est vaste.. 

TOME 2

Une mystérieuse créature nommée Kyubey apparaît devant Madoka Kaname et insiste pour qu’elle devienne une ” Puella Magi ” – une jeune fille dotée de pouvoirs qui doit combattre le mal. Mais la nouvelle élève de la classe, Akemi Homura, semble vouloir l’en empêcher. Au fil de ces rencontres inattendues, Madoka comprend que son destin est sur le point de changer à tout jamais…

On reste quand même dans un univers très Girly où l’amitié est un élément primordial. Certaines scènes auront le don de nous faire sourire: en particulier, Sayaka, l’amie de Madoka un peu fofolle et  amoureuse de Kyôsuke, un jeune garçon hospitalisé. On retrouvera également des passages un peu “mous” et qui pourraient ennuyer les lecteurs comme moi qui n’ont envie que d’une seule chose : de la bagarre ! Pas de panique, le second tome se rattrape rapidement et nul doute que le dernier tome suivra le même chemin au vu des événements qui approchent à grands pas… Il est désormais temps de passer aux choses sérieuses.

SAUVER OU ÊTRE SAUVÉE

Malgré tout, durant notre lecture une question se pose. Faut -il réellement penser au bonheur des autres avant le sien ? C’est d’ailleurs la question que se pose notre héroïne tout au long de l’histoire et , à vrai dire, cela laisse à réfléchir. 

Être une Magical girl n’est pas aussi simple que l’on pense. Il faut avant tout conclure un pacte et celui-ci peut avoir de lourdes conséquences, en témoigne l’une des Puella Magi qui reste marquée au fer rouge. Réfléchissez bien à deux fois avant de faire un souhait, on ne sait jamais exactement les conséquences que cela peut entraîner. Faites preuve d’égoïsme et pensez à votre propre bonheur avant celui des autres. Encore une fois, Puella Magi Madoka Magica nous prouve qu’elle est loin d’être une lecture ordinaire et à mettre entre les mains de tous.

Alors on retire les paillettes et on laisse place à des sorcières prêtes à tout pour répandre leur noirceur. Reste à savoir si nos Magicals Girls arriveront à vaincre leurs adversaires ou finiront par sombrer à leur tour dans le désespoir. 

PLUS EN DETAIL

Il faut savoir que cette trilogie est une réédition. L’occasion pour ceux qui ne l’avaient pas encore de le rajouter à leur mangathèque…mais Puella Magi Madoka Magica est avant tout un animé. 

C’est le 7 janvier 2011 que nous découvrons pour la toute première fois Madoka, une jeune fille de 13 ans qui aux premiers abords semble  ordinaire, enfin, pas tout à fait…Le dernier épisode (disponible sur Wakanim) sortira quant à lui le 21 avril 2011 concluant ainsi le manga en 12 épisodes. Terminé? Pas tout à fait…

Puella magi Madoka Magica

Un préquel composé de 3 parties (sorties entre l’année 2012 et 2013) s’ajouteront à la liste, comptez pas moins de 2h pour chaque film mais n‘ayez crainte, vous n’aurez pas le temps de vous ennuyer ! Ma seule recommandation ? Une boîte de mouchoirs. Parce que oui, Puella Magi Madoka Magica, c’est aussi beaucoup de larmes.  A noter qu’une suite est prévue mais nous n’avons que peu d’infos pour le moment hormis un nom : Walpurgis Night: Rising et un teasing.

A cela s’ajoute un spin-off sorti en 2020 et basé sur le jeu vidéo Magia Record qui est actuellement disponible sur Wakanim

VERSION MANGA 

Côté papier, la première version sort en 2011 et est composée de 3 tomes et suit la trame originale. Pour les plus curieux vous pouvez retrouvez Puella Magi Madoka Magica: The Different Story reprenant la trame originale sous forme de remake et proposant ainsi une toute autre fin. Comme pour l’original, il est composé de 3 tomes. 

Mais ça ne s’arrête pas là, on retrouve diverses versions dont un spin off (The Innocent Malice) qui voit le jour en 2011 et compte, quant à lui, 5 tomes dans lesquels vous suivrez les aventures de Kazumi. S’ensuit Mahou Shoujo Oriko Magica composé de 2 tomes mais qui à l’heure où je rédige cet article, ne dispose pas encore de traduction VF. Qui sait, peut-être que Meian a plus d’un tour dans son sac?!

Les éditions Meain nous ont également fait l’agréable surprise de rééditer la suite directe du Manga. Puella Magi Madoka Magica : L’arc des Spectres qui sera quant à lui, composé de 3 tomes. 

Ce n’est pourtant qu’une partie, d’autres n’étant disponible qu’au Japon seulement. Autant vous dire que l’histoire de Puella Magi Madoka Magica à de quoi faire parler durant quelques temps…

CE QUE L’ON EN PENSE VRAIMENT : 

Je fais partie de ceux ayant vu la version animée. Malheureusement, je ne l’avais pas visionnée dans sa totalité. Mea Culpa, je me suis rattrapé sur Netflix. Je vous invite d’ailleurs à vous y rendre car au final, la version animée est très bien réalisée.

Côté lecture, eh bien, je ne suis pas déçue non plus. Certes ce n’est pas forcément ma préférée mais j’ai néanmoins passé un chouette moment et il est vrai que le suspens était fort présent notamment à la fin du tome 2 qui nous réserve bien des surprises. 

Bien que connaissant la fin, j’attends tout de même le dernier tome (prévu pour le 12 janvier) avec impatience et nul doute que je vais poursuivre la collection en  me procurant L’arc des Spectres.Puella magi Madoka Magica fera plaisir aux lecteurs fans de l’univers des Magical Girl, le tout, avec une poignée de drame et une pincée d’horreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *