LIVRES / MANGA

Watch and Die

DATE DE SORTIE
09/02/2023
AUTEUR
Doro Sunagawa
DESSIN
Doro Sunagawa
ÉDITEUR
Omaké manga
TYPE
Shônen
NOMBRE DE PAGE
240
PRIX
7,90 euros
CLASSIFICATION
14+

Quiconque regardera cette vidéo mourra ! Sauf s’il la partage…

Lorsque Yuwa et Rei entendent parler pour la première fois sur les réseaux sociaux de la rumeur attestant qu’une vidéo en passe de devenir virale tue tous ceux qui la regardent, ils n’y croient absolument pas. Jusqu’au jour où Yuwa reçoit le lien. Plus amusé qu’autre chose, il décide de cliquer et de regarder la vidéo. Et à partir de là, il va vivre un véritable enfer. Son état de santé se dégrade à vitesse grand V, comme si son corps pourrissait de l’intérieur. Pour se sortir de ce calvaire, il n’a qu’une solution : transférer ce lien à un autre contact et prier pour que ce dernier regarde au plus vite cette étrange vidéo…

Découverte d’un tout nouveau manga horrifique. Après vous avoir parlé longuement de mangas abordant la thématique du harcèlement, c’est cette fois-ci un tout nouveau sujet que nous allons évoquer. Un petit point commun subsiste néanmoins: la violence. Parce que oui: Watch and die s’annonce particulièrement violent. Découvrons alors ensemble ce tout nouveau manga avec une mention spéciale pour la jaquette qui est magnifique ! 

MERCI LA TECHNOLOGIE

Ah le portable… Que serait-on sans lui ? Difficile d’y répondre aujourd’hui mais en tous cas, j’en connais qui auraient bien aimé ne pas en avoir ou du moins, ne pas recevoir de messages!

Pourtant, on aime bien recevoir des sms de temps en temps, enfin, ça dépend de qui (salut patron).

Watch and Die nous conte l’histoire de Yuwa et Rei employés de la maison d’éditions Okamé Books (ce clin d’œil est parfait), tous deux travaillant sur un manga dont le scénario s’annonce pour le moins particulier… Une vidéo qui tue quiconque la regarde ! Bref, le genre d’événement totalement surréaliste et qui est loin de faire peur à Yuwa, bien décidé à prouver que cette vidéo n’est qu’une vulgaire chaîne. Un peu du style de celles que l’on reçoit en étant ado “si tu n’envoies pas ce message à 20 personnes avant minuit, tu mourras”…  Que de souvenirs ! 

Malheureusement pour Yuwa, nous sommes dans un manga (qui crée un manga, vous m’suivez ?) les rumeurs s’avèrent être exactes ou du moins, le lien de cette fameuse vidéo n’est pas aussi banal qu’il le pensait…

UNE HISTOIRE PARANORMALE

Yuwa est subitement pris de sueurs froides en regardant son téléphone qui émet de mystérieux sons avec des paroles pour le moins effrayantes “découper humains, découper les bras”…. Paniqué par ce qu’il vient d’entendre, Yuwa essaye d’éteindre son appareil, en vain… Les voix sont quant à elles de plus en plus fortes jusqu’à finir par distinguer qui en est à l’origine: des ombres sont désormais à sa poursuite et n’ont qu’un seul but, le tuer ! 

Nous assistons donc à une véritable course poursuite contre la mort. En plus d’être paniqué, des brûlures font leur apparition sur le corps du jeune homme réduisant ses chances de survie. Il n’y a plus qu’une solution, demander de l’aide à ses amis ! Seule l’option partager est accessible sur son téléphone. Paniqué, Yuwa n’hésite pas une seule seconde et partage alors le lien à ses camarades accompagné d’un message, “a l’aide”… C’est alors que les bruits cessent et que les brûlures disparaissent soudainement…  Yuwa semble désormais sauvé, mais ce n’est pas le cas de tous… 

UN VIRUS A ÉTÉ DÉTECTÉ

Au premier abord, on aurait pu penser que Watch and die allait prendre la même tournure que Deadtube, finalement, au fur et à mesure de l’avancement on se rend compte que le scénario possède quelques similitudes avec le célèbre film The ring. Pour rappel dans ce film, lorsque vous regardez une vidéo, vous mourrez dans les 7 jours qui suivent. 

Dès les premières pages on comprend alors que ce manga aura une tournure paranormale et qui plus est, avec une bonne dose d’hémoglobine. Parce que oui, en plus de tuer (Watch and Die, pas de réel suspens), les morts sont particulièrement horribles et sanglantes, amateurs de boyaux en tout genre, vous serez amplement satisfait. Les illustrations sont parfaitement réalisées notamment lors des brûlures que je trouve très bien réalisées. Clairement, c’est moche, ça pue à 3 kilomètres mais on est là pour ça.  

Quant aux ombres, soit les ennemis, ils sont à la fois angoissants et lugubres. Les sons qu’ils produisent sont écrits de manière verticale en ayant quelques lettres supplémentaires. Il faut avouer que cela est gênant au début mais on s’y fait très rapidement et cela rajoute une certaine sensation d’angoisse. 

QUI EST LE PROCHAIN ? 

Très vite on ne peut que s’interroger notamment sur la fameuse vidéo et on se demande réellement comment cela est possible. Bien entendu, cela semble surréaliste mais pourtant on essaye coûte que coûte de comprendre le pourquoi du comment. Chose totalement impossible ! 

On se prend malgré tout au jeu et on prend peur dès l’instant où le lien est partagé. Le plus horrible étant qu’on s’attache très rapidement aux personnages ce qui rend l’histoire encore plus terrible. Il n’y a rien de pire que de voir souffrir un personnage pour lequel on ressent un attachement jusqu’à attendre la dernière minute pour savoir s’il va survivre ou non.

Vous aurez donc compris que cela forme une chaîne et que la mort jongle de personnages en personnages, un peu à la façon destination finale où la mort attend sagement de tuer l’heureux élu. Impossible donc de prédire à l’avance le sort des victimes.

Watch and Die

Une chose est sûre, nos protagonistes vont devoir trouver très rapidement une solution pour briser la chaîne. Heureusement, ils peuvent compter sur des experts en paranormal, qui, espérons le, trouveront une solution le plus rapidement possible… La réponse au prochain tome ! 

CONCLUSION

Mon avis reste assez mitigé. J’ai beaucoup apprécié ce premier tome néanmoins je ne m’attendais pas à un scénario qui aborderait la thématique du paranormal. Mais en même temps Kushina, est-ce que tu as déjà vu une vidéo qui tuait ?

Malgré tout, j’ai apprécié la tournure que prenait cette histoire au fil des pages et son côté mystérieux. Une fois le premier tome terminé, beaucoup de questions restent en suspens et il nous tarde alors d’en découvrir un peu plus sur cette fameuse vidéo qui m’a tout de suite fait penser au fameux film, The Ring. Il faut aussi dire que le côté gore a fait palpiter mon cœur de fan d’horreur.

J’attends donc avec impatience le prochain tome qui est d’ores et déjà prévu pour le mois d’avril. En attendant, prenez note de ne jamais ouvrir un lien reçu par sms, on ne sait jamais ce qui pourrait arriver…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *