LIVRES / MANGA

Adabana – Tome 3

Si vous avez manqué notre précèdent article sur le premier tome, revenons en arrière.

RETOUR EN ARRIÈRE 

Viol, chantage ou encore torture psychologique ! C’est un véritable cocktail d’émotions auquel nous faisons face lors du précédent tome. Le tome 2 touchait plusieurs points sensibles et n’a pas laissé indifférent certains lecteurs, le tout raconté par la jeune Mako, qui est désormais décédée.

Chaque détails étaient présents et il était nécessaire d’avoir le cœur bien accroché pour poursuivre votre lecture. Alors si vous ne vous êtes pas encore remis de ses nombreuses révélations, ne vous lancez pas dans ce Tome 3 (et dernier) d’Adabana qui s’annonce tout aussi bouleversant.

Découvrez notre article sur le tome 1, ainsi que sur le tome 2 

Le voile est enfin levé sur tous les contours de l’affaire. Dans cette vérité en contradiction avec les précédents témoignages se dessine le véritable objectif de Mizuki Aikawa. Mais sur quelle version de la réalité les avocats de Mizuki vont-ils s’appuyer pour la défendre ? Qui est vraiment responsable de la mort de Mako Igarashi ? Le procès dont dépend la destinée de Mizuki s’ouvre enfin, clôturant le récit de la lycéenne qui avait pris sur elle de traduire le mal en justice

Adabana - Tome 3
Mention spécial pour la couverture, tout simplement magnifique.

LE ROYAUME ENCHANTÉ

Ce 3ème et dernier tome de cette bouleversante série offre une lecture à travers le prisme de Mizuki. Il est grand temps de découvrir les véritables raisons de la mort de Mako, et croyez-le ou non, vous ne vous attendez pas à un tel rebondissement. 

Il sera un peu différent des autres puisqu’il met en avant le jugement de Mizuki pour le meurtre de son amie Mako, mais sachez qu’il sera tout aussi dramatique que les précédents. Des pages supplémentaires seront également présentes (256 pages contre 224 pages sur le précédent tome) pour nous fournir un maximum d’informations.

Les moindres détails seront évoqués pour comprendre si Mizuki a réellement tué (ou non) son amie Mako. La jeune défunte sera également présente sous forme de flash-back, de quoi vous tourmentez un peu plus l’esprit ou plutôt, votre petit cœur. Comment rester indifférent face à ses illustrations, où le désespoir est omniprésent ? 

Vous l’aurez compris, ses 256 pages promettent d’être riches en émotions, prévoyez quelques kleenex avant de continuer votre lecture !

UN THRILLER BOULEVERSANT

Pourquoi choisir Adabana ? C’est probablement l’une des questions que vous vous posez en vous lançant dans cette lecture. Et celle-ci est parfaitement légitime vu la multitude de thrillers disponibles.

S’il y a bien une chose qui démarque Adabana de ses nombreux thrillers, c’est le coup de crayon qu’apporte l’autrice à travers chaque page. C’est d’ailleurs celui-ci qui m’a donné envie de commencer à le lire.

Les illustrations sont si poignantes et qu’il est impossible de ne rien ressentir en les découvrant. Le dernier tome ne déroge pas à la règle et nous propose donc, des dessins bouleversants, le tout accompagné de moments particulièrement forts. 

Tout porte à croire qu’Adabana est un thriller banal parmi tant d’autres, détrompez-vous, car vous êtes bien loin de la réalité. L’autrice NON nous propose un récit de meurtre, mais pas seulement ! L’amitié est un point central dans chaque tome et c’est ce qui fait clairement le charme de cette série. 

Dès le début, le lecteur ne peut s’empêcher d’avoir de la peine pour Mako et en même temps, ça se comprend… Cependant, cela ne fera qu’empirer au fur et à mesure des pages ! Comme quoi, un simple livre peut véritablement bouleverser. Ce je ne pensais pas possible, il y a encore quelques années. 

C’est aussi l’occasion d’évoquer les nombreux problèmes de la justice qui, trop souvent, ne protègent pas les victimes. Le constat est sans appel, ce n’est pas impossible de vivre la même situation que Mako, ce qui rend la lecture encore plus touchante. 

Vous l’aurez compris, il faut avoir le cœur solide avant de commencer cette série. On vous aura prévenu… 

CE QUE L’ON EN PENSE VRAIMENT :

Et voilà, c’est officiellement la fin d’Adabana avec ce Tome 3. On retiendra un scénario particulièrement bouleversant et qui aura eu le don de nous faire verser quelques larmes. J’ai tout simplement adoré cette lecture, bien loin de mon genre habituel. Qui plus est, la fin qui m’a totalement conquise et ça, c’est assez rare.

Je recommande cette lecture à tout style de lecteur avec comme précaution, un cœur bien accroché. 

Merci à l’autrice NON pour ce magnifique ouvrage que nous ne sommes pas prêts d’oublier.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *