TEST GAMING

The Sinking City

The Sinking City est un jeu vidéo d’aventure inspiré de l’univers de H.P. Lovecraft. Il est disponible sur PS4, PS5, pc, Xbox One, Xbox Series et Nintendo Switch. Ce jeu est sorti initialement en juin 2019 et il a été développé par Frogwares.

The Sinking City

Des visions de cauchemars

Vous incarnez Charles Reed, détective privé, ancien marine qui a d’étranges visions d’une ville submergée. Le plus étrange est cette présence qui vous appelle sans cesse.

Fait encore plus étrange, Oakmont est une ville remplie de personnes vivant la même chose que vous. En effet, des étrangers se rassemblent en direction de cette ville, attirés par un instinct semblant venir de leur inconscient et semblable à votre “maladie”. 

Suite à une correspondance avec un natif de cette ville, Johannes Vander Berg, celui-ci vous invite à l’y rejoindre pour tenter de lever le voile sur ces crises collectives. Vous vous dirigez donc vers cette ville du Massachusetts par bateau car elle est isolée en pleine mer.

Une ville accueillante

A peine arrivé, vous vous rendrez vite compte que l’ambiance est glaciale. Non content d’être poussé, par dieu sait quoi, à vous rendre dans cette ville, vous constaterez qu’elle est en outre crasseuse, à moitié inondée et remplie de gens qui détestent les étrangers. 

Autant dire que pour mener votre enquête et comprendre ce qu’il vous arrive, ce ne sera pas une mince affaire.

Néanmoins, Johannes vous accueille au port et vous expliquera la situation. 

The Sinking City
En pleine discussion avec Johannes

Détective privé

En tant que détective privé, vous serez amené à enquêter. D’ailleurs, à peine arrivé il vous faudra élucider un cas de disparition. 

Pour ce faire, vous allez devoir questionner les différents témoins et analyser les lieux en cherchant le moindre indice. Un symbole particulier apparaîtra lorsque vous serez assez proche mais n’hésitez pas à regarder absolument partout pour ne pas passer à côté d’un élément important.

Cependant, vous devrez parfois utiliser votre “vision”. Ce don vous permet de suivre des traces invisibles à l’œil nu mais au détriment de votre santé mentale. Veillez donc à ce que votre jauge ne baisse pas à l’excès sinon vous risquez de faire apparaître des visions cauchemardesques.

En rassemblant toutes les données, vous pourrez déduire un ordre d’événements en passant dans un brouillard qui mettra en scène ce qu’il s’est passé sur les lieux. 

Après quoi, si vous avez assez d’éléments, vous pourrez vous rendre dans le palais de la mémoire pour recouper vos déductions et tenter de trouver la vérité.

Pour nous soutenir, tout en te faisant plaisir !

Un vrai enquêteur

Il faut savoir que le jeu ne va pas vous aider à trouver vos objectifs sur la carte et encore moins vous dire ce que vous devez faire. Il n’y a d’ailleurs pas de tutoriel. A vous de lire le guide et je vous conseille vivement de le faire ! 

Vous devrez donc être attentif, bien lire les dialogues et être amené à consulter les différentes archives de la ville pour trouver des lieux ou des personnes

Par ailleurs, ce sera à vous de poser vos objectifs sur la carte en trouvant où vous rendre à l’aide des indices révélés. 

Heureusement, il ne vous faudra pas courir dans toute la ville pour vous rendre d’un point A à un point B. En tout cas, pas après une première visite. En effet, les cabines téléphoniques vous permettent de vous téléporter d’une cabine à l’autre pour vous éviter de longs déplacements.

Et si vous souhaitez franchir une rue inondée, il sera mis à votre disposition une barque pour la traverser.

Des choix portant à des conséquences

Lors de votre aventure, vous allez vite constater que vous pourrez choisir le déroulement des choses. Si vous avez peur de faire une erreur (car oui, il y a des conséquences), n’hésitez pas à faire une sauvegarde manuelle avant chaque étape de votre enquête car ces choix peuvent arriver à tout moment.

Vous comprendrez bien vite qu’il vous faudra souvent choisir entre la peste et le choléra. A vous de déterminer quel Charles Reed vous voulez incarner.

Les malbêtes

Les malbêtes sont des créatures qui sont apparues en ville après la grande inondation. D’ailleurs, vous allez rapidement les rencontrer. Ces monstruosités attaquent à vue ! De plus, elles ont tendance à apparaître tout à coup pour vous sauter à la gorge. 

Heureusement, vous pourrez vous défendre à l’aide de votre fusil. Attention car plus elles sont proches de vous et plus vous en avez peur. Il vous faudra donc veiller à les occire tout en surveillant votre jauge de santé mentale.

The Sinking City

Vos objets et récompenses

Non content de devoir crapahuter dans une ville sombre emplie de monstres, il vous faudra veiller à ramasser tout ce que vous trouverez car les munitions se font rares. Tellement, qu’en réalité, il n’existe pas d’argent dans cette ville, tout s’achète avec des balles

En cas de difficulté, vous pourrez aller dans votre inventaire pour créer, vous-même, vos défenses : munitions, grenades, pièges ou trousse de soin. Pour fabriquer tout ceci, il vous faudra les matériaux adéquats. Votre priorité, pour survivre, sera donc de tout ramasser en fouillant partout, même dans les poubelles.

The Sinking City

Les aptitudes

En accomplissant des quêtes, en parcourant la ville et en tuant des monstres, vous allez récupérer de l’expérience et monter de niveau. Chaque niveau vous donnera un point d’aptitude.

Ces points sont à dépenser dans le menu associé. Vous pourrez alors choisir d’améliorer vos compétences de combat, votre vigueur ou votre esprit. 

Ces points dépensés donneront à votre personnage des bonus. Veillez à bien réfléchir avant de les utiliser car vous ne pourrez pas les récupérer si vous vous trompez.

The Sinking City

Des symboles étranges

En parcourant les rues de la ville, vous tomberez assez vite sur des symboles gravés dans les portes ou marqués sur les murs. 

Par exemple, le H sur une porte signifie que vous avez la possibilité d’y entrer (sinon c’est que vous n’avez pas la quête associée). Cela ne veut pas dire pour autant que c’est un lieu sécurisé.

Les rues infestées sont également bien marquées et souvent barricadées. Je vous conseille de ne pas les traverser, sous peine d’user vos précieuses munitions pour peu de récompense. 

D’ailleurs, le descriptif de ces différents symboles vous sera assez vite révélé. Je vous laisse le découvrir.

The Sinking City

Le fin mots de toute cette histoire

Si vous êtes un chasseur de trophées, sachez qu’il y a plusieurs fins différentes et pour ne pas devoir refaire l’ensemble du jeu, vous pourrez revenir à votre dernière sauvegarde pour les visualiser toutes. 

Par contre, faites attention à vos choix durant le jeu car beaucoup sont liés à des trophées ! Et si vous les ratez, là par contre, il vous faudra tout recommencer jusqu’à ce point.

Qu’en est-il niveau frayeur ?

Il faut savoir que je suis à l’aise quand il s’agit de dégommer du monstre à coup de hache, faisant gicler du sang partout mais moins quand ça me fout les boules. 

Pourtant, ce jeu offre quelques sursauts et on en devient aussi paranoïaque. Il faut dire que s’enfoncer dans une cave lugubre, c’est la certitude d’y croiser quelque chose de pas net. Malgré tout, le jeu fait en sorte de vous surprendre ! Aussi bien agréablement que l’inverse.

Au final, à aucun moment je n’ai eu de difficulté ou le désir de vouloir arrêter. Au contraire, la surprise passée, je faisais place à la barbare en mode bourrine, quitte à dépenser toutes mes munitions à tort et à travers, certes.

Puis, le jeu est un PEGI 18, il n’est donc pas à mettre dans toutes les mains. Et j’avoue ne pas y avoir joué dans le noir complet avec un casque sur mes oreilles.

Ce que l’on en pense vraiment :

Très friande des jeux d’enquête à la Sherlock Holmes et de l’univers de Lovecraft, j’ai vraiment été intriguée par ce jeu. 

Je n’ai vraiment rien à lui reprocher si ce n’est certaines fins, peut-être et les combats.

En effet, la visée n’est pas évidente et les esquives encore moins. Vous comprendrez pourquoi j’ai très souvent vidé mon chargeur sur ce qui n’était pas amical.

Pour les fins, il vous faudra les visionner, sinon je risque de vous en dévoiler trop.

L’enquête est prenante et bien construite. Le gameplay est très sympa, surtout en pouvant vraiment chercher les différents lieux où se rendre comme un détective. 

Les choix portant à conséquences m’ont amenés à réfléchir mais surtout à vouloir voir les différentes situations. Je commençais d’ailleurs par celle qui me plaisait le moins pour garder l’autre par la suite. 

En bref, j’ai vraiment apprécié de faire ce jeu, si bien que je l’ai platiné avec plaisir.
Finalement, je le conseille à tous les amoureux d’investigations dans un univers étrange et sordide mettant en scène une ville remplie de protagonistes à la morale douteuse.

Enquête prenante

Univers lovecraftien

Recherches comme un vrai détective

Choix portant à des conséquences

Platine agréable à faire

La visée et l’esquive en combat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *