TEST GAMING

THE GUNK

Découverte du Gunk

Test réalisé sur XBOX Séries X

“The Gunk” est un jeu d’aventure où vous incarnez Rani, convoyeuse de l’espace accompagnée de sa partenaire, Becks. Lors d’une escapade, notre duo découvre une planète à l’allure déserte. Cependant, une matière particulière recouvre des parcelles de cette dernière. Comme le dit notre protagoniste, “c’est dégoûtant”, cela lui rappelle l’aspect écoeurant de la morve. Elle lui donne alors le nom de “gunk”(crasse en francais).

Bande annonce officielle

Sauver la planète :

Rani découvre que grâce à son gant de puissance, elle peut aspirer cette matière visqueuse. La voilà donc prête à éliminer ce parasite qui souille cette mystérieuse planète. Son bras bionique est également doté d’un scanner, qui va lui permettre de découvrir tout un tas d’objets ou de plantes. En absorbant le gunk, notre protagoniste va également pomper des matières premières, telles que : du métal, des minéraux et aussi des substances organiques. Tout cela va lui permettre d’améliorer les capacités de son gant et ainsi de pouvoir explorer davantage cette planète, mais elle ne pourra le faire qu’à partir de l’établi qui se trouve sur son vaisseau. En se débarrassant du Gunk, notre exploratrice fera ressurgir la faune et la flore de cette cité perdue. La planète retrouvera-t-elle toute sa beauté d’antan ?

Les ruines d’une civilisation :

Alors que Rani explore les environs, elle découvre les vestiges d’une civilisation antique. Une statue des plus impressionnantes représentant un extra-terrestre surplombe une ancienne place. Notre protagoniste continue ses recherches alors que sa partenaire lui somme de revenir et quitter ce lieu. Becks est venue ici pensant trouver des richesses oubliées alors que Rani part chercher des réponses. Qu’est-il arrivé aux habitants de cette planète ? 

Comment le gunk est  arrivé ici ? 

En parcourant ce monde, elle ne va pas seulement devoir se débarrasser du Gunk. Rani va aussi faire la rencontre de différents opposants qu’elle aura à supprimer grâce à son gant. Notre protagoniste devra pour certains les aspirer puis les balancer, pour d’autres les arracher de leur socle et enfin livrer bataille contre les plus robustes. Bien que sa main bionique possède une capacité de tir, celui-ci ne vous servira pas contre vos ennemis (j’ai dis uniquement sur eux). Il faudra analyser la situation afin de vous en sortir.

Henri et ses amis :

Durant l’aventure vous serez amenés à sauver Henri, une sorte d’ornithorynque extra-terrestre comme le décrit Rani. Il vous parlera des siens mais aussi du “Jardinier”. (Vous vous souvenez de la statue sur l’ancienne place ?) Il a réussi à convaincre l’ensemble des êtres vivants sur ce territoire de le rejoindre sur son vaisseau pour qu’ils soient en sécurité. Sauf que les pauvres se sont fait enfermer. Les libérer ne sera pas simple car notre exploratrice va devoir améliorer les capacités de sa seule arme. Ramasser les différents matériaux pour pouvoir augmenter la force d’aspiration et créer un vortex afin de débloquer des passages,  telle est la prochaine étape. Une fois dans l’antre de l’antagoniste, votre sens de l’observation sera primordial afin de pouvoir avancer jusqu’au puits de lumière.

Un monde 2 ambiances :

Avec son sac à dos pouvant contenir le Gunk et son gant aspirant, Rani à des airs de Ghostbusters ou encore  de Luigi dans “Luigi’s Mansion”. Ici pas de slime ou de fantôme. Simplement un parasite aux couleurs noire et rouge, qui quand il vous englobe, tente de vous ponctionner votre énergie. Quand la présence de cette substance visqueuse se fait ressentir, l’atmosphère est lourde ce qui oblige Rani à porter un masque pour respirer. Une fois débarrassée du Gunk, la nature reprend ses droits comme une bouffée d’oxygène, les couleurs sont éclatantes, la végétation retrouve vie et l’air est assaini.

Ce que l’on pense vraiment :

Portrait GirlyTaz - Le Geek Paresseux

Un jeu qui de prime abord sera un simple “nettoyage de planète”, mais qui en réalité est bien plus profond que ça. Au début je me suis dis que j’allais vite tourner en rond, en devant juste absorber du gunk pour que la planète soit de nouveau saine et habitable. Je me suis bien trompée ! L’histoire se déroule et elle s’intensifie, avec des ennemis qui surgissent. Au départ, il est assez facile de les éliminer mais cela se complique un peu par la suite. 

“The Gunk” m’a permis de passer un agréable moment, et je vous avoue que débloquer les succès donne une certaine satisfaction personnelle. L’équipe à fait le choix de s’unir à Microsoft afin de pouvoir offrir une excellente qualité graphique au titre, et c’est donc tout naturel qu’il soit exclusif à Xbox. Le jeu est entièrement en anglais mais il est par chance intégralement sous-titré en français. Ce jeu est une très belle réussite !

Lire notre article ” Tokyo Mew Mew : Tome 1 & 2″

  • Prise en main facile et agréable
  • Diversité des lieux
  • Sous-titrés en français
  • Manque de diversités niveaux ennemis
  • Un peu de rigidité dans les sauts

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *