TEST GAMING

Young Souls

Young Souls est un Beat’em up mélangé à un RPG pouvant se jouer en solo ou en coopération. Un mélange explosif en couleur, en dialogue en tout genre où vous incarnez un des jumeaux Jenn ou Tristan avec des personnalités bien tranchées.

Young Souls - Jenn, Tristant et le Professeur

Une famille bizarrement formée

Dans une immense maison à l’extérieur du centre-ville vivent des jumeaux avec un Professeur. Cet homme est devenu le père de substitution des jeunes gens grâce à une adoption sauf que celui-ci commence à ne plus avoir toute sa tête. Bien qu’ils refusent de l’appeler “Papa”, il est la seule famille qu’ils ont. Et même si le Professeur est parfois plongé dans ces expériences, il en reste pas moins la figure paternelle pour ce binôme.

Alors que la journée s’annonce normale, le Professeur demande à Jenn et Tristan de faire une livraison à préteur sur gages de la ville. Afin de pouvoir récolter des fonds pour le projet sur lequel il travaille durement, au point d’en oublier de se nourrir. Alors que nos deux personnages se dirigent vers le centre en bus, il rencontre différentes personnes (des élèves de la même école, mais également le Maire de la commune). Arrivée au magasin du créancier, celle-ci leur annonce qu’elle a réparé leur scooter comme l’avait demandé le Professeur. Tout contents, ils retournent à leur domicile sur leur engin à deux-roues.

Young Souls - Préteur sur gages

Une vie remplie de donjons et de gobelins

Quand ils sont de retour chez eux, ils découvrent la porte grande ouverte et aucun signe du Professeur. Que s’est-il passé ? Où est-il ?

C’est ce que le duo infernal va tenter de découvrir ! C’est alors qu’ils découvrent une porte secrète dans le bureau de l’homme disparu, qui donne sur un ascenseur descendant vers un milieu inconnu. Alors qu’ils se trouvent en bas, ils trouvent une porte et la traversent. Nos jumeaux se retrouvent au milieu d’un village dont les flammes ont ravagé la plupart des habitations et gisant au sol une créature violette. 

Ce personnage se présente à Jenn et Tristan comme un ami du Professeur, sous le nom de Baldwin. Cependant, nos jeunes héros se retrouvent à combattre des gobelins pour sauver l’étrange personnage. Ils veulent savoir où est le Professeur, mais aussi, ils veulent comprendre ce qui se passe et également savoir où ils se trouvent. Avant tout, il faut botter les fesses de ses gobelins et de cette grande créature violette qui leur a donné l’ordre de les anéantir.

Young Souls - Baldwin

Pour te procurer le jeu

Une histoire souterraine

En sauvant Baldwin des griffes de ses assaillants, les Jumeaux se retrouvent à aider les autres créatures, mais surtout à trouver une solution pour sortir le Professeur du danger. C’est grâce à ce sauvetage que Jenn et Tristan vont découvrir qu’un bon nombre de créatures vivent en ville cachée. Grâce au Professeur et au Maire, certains gobelins ont pu échapper à la dictature d’en bas. Pour tous les retrouver, ils vont devoir rendre visite à l’Élu de la ville et obtenir des réponses maintenant que le duo est au courant de leur existence, ils vont pouvoir recueillir suffisamment d’information sur les portails et aussi acquérir du savoir.

  Un univers coloré et exigeant

Dans “Young Souls”, vous aurez remarqué les couleurs, des couleurs voyantes, mais qui ne vous donne pas mal à la rétine. Cela contrebalance avec le but du jeu, on pourrait presque penser que c’est un jeu enfantin, avec ses dessins et ses couleurs, mais ne vous détrompez pas, le défi est bien présent.Nous ne sommes pas au niveau des “Dark Souls” mais, il sait vous mettre à l’épreuve afin de pouvoir vous faire perdre rapidement les Points de Vies (PV) de chaque jumeau quand vous jouez seul, mais aussi en coopération. En plus de devoir exploser des méchants gobelins, Young Souls demande de la coordination lorsque vous êtes en multijoueurs. Si votre jumeau est à terre, vous pouvez le sauver, mais attention de ne pas vous faire attaquer lorsque vous le ressuscitez.

Young Souls - Gilmore

Ce que l’on en pense vraiment :

Portrait GirlyTaz - Le Geek Paresseux

Lorsque j’ai vu les premières images de Young Souls, je savais que je le ferais, car tout d’abord, j’adore les Beat’em, et surtout l’univers m’avait déjà conquise. Et en jouant, j’ai été charmé, mais je ne m’attendais pas à une telle difficulté, cela m’a surprise lorsque j’ai affronté Gilmore. Vous allez le combattre rapidement d’où mon étonnement.
De plus, pouvoir interagir dans le monde “humain”, comme aller à la salle de sport, pour augmenter les points de compétences permet de faire une pause dans l’avancement des portails. Et de descendre dans le puits pour aller améliorer vos armes et acheter des potions cela rend le jeu fun. Sans oublier les dialogues, mais ça, je vous laisse le découvrir par vous-même, je vous dis juste que je me suis bien marrée de mon côté de certaines phrases. Pour le coup, je ne m’y attendais absolument pas !

Si je devais vous donner un conseil, faites-le en coopération, car c’est un bon moment à partager malgré la difficulté. En solo, il faut vraiment surveiller les PV de votre personnage pour intervertir avec l’autre jumeau à temps et ne pas succomber lors d’un combat. Et dernière chose, si vous êtes à la recherche d’un jeu avec une vraie adversité vous allez être servi !

  • L’univers colorés
  • Le mode coopération
  • Les dialogues
  • La direction artistique
  • Le manque de diversités des armes
  • Certains déplacements approximatifs

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *