Rechercher

TEST GAMING

Echoes

DATE DE SORTIE
Prochainement
TEST RÉALISÉ SUR
PC
ÉDITEUR
Nova-box
DÉVELOPPEUR
Nova-box
CLASSIFICATION
PEGI 16
GENRE(S)
Narratif, Point & Click
LANGUES
Français
PLATEFORME(S)
Nintendo Switch, PC
COMPATIBILITÉ STEAM DECK
Non testé par Valve
MODE(S)
Solo

Les autres approchent…

Echoes est un visual novel qui vous plonge dans une histoire mystérieuse. En effet, le ton est donné dès les premières minutes. Lorsque vous découvrez un personnage débraillé qui est au bord de la folie.

Est-ce vraiment un suicide ?

Afin de dénouer tout cela, vous allez revivre les derniers instants de cet homme. Vous allez donc incarner l’inspecteur Ricky Fox qui va se lancer dans cette enquête très particulière à la suite du décès de son meilleur ami.

En effet, aux dires de la police fédérale, Arthur Petrovski serait mort d’un suicide. Et pour toute explication, le couple reçoit ses cendres alors que les derniers vœux de cet homme était d’être enterré dans son caveau familial. Tout cela titille donc votre curiosité. L’inspecteur décide rapidement de se rendre sur les lieux, à savoir la ville de Greenheart, afin de mettre au jour la vérité. 

Echoes

Un roman graphique

Dès l’introduction du jeu, vous êtes plongé dans ce roman graphique à l’ambiance sombre. Cela me fait penser au film “Sin City” ou encore au jeu vidéo “Chicken Police, painted Red”. Cette enquête se déroule dans un univers où tout est en noir et blanc avec de temps en temps une touche de couleur qui va apparaitre. Cette touche est volontairement là pour attirer votre regard et vous interpeller. De quelle façon, ce sera à vous de l’interpréter.

De plus, ici, le jeu est rempli d’illustrations fixes, peintes à la main, qui vont évoluer au fil des épisodes. Celles-ci appuient la narration qui défile sous l’écran à mesure de vos clics de souris. Vous êtes littéralement dans la tête du détective et pouvez donc apprécier ses nombreuses réflexions grâce à cette lecture. 

Ambiance

Outre le visuel sombre et mystérieux, quelques effets sonores viendront mettre de l’ambiance dans vos démarches. Cependant ceux-ci sont peu nombreux, tant et si bien que souvent rien d’autre qu’un silence étrange ne viendra ll votre enquête si ce n’est une musique au piano. 

Celle-ci rythme votre aventure à des moments clés. Par ailleurs, je la trouve plutôt bien choisie car elle apporte une touche particulièrement mélancolique avec un soupçon de mystique à toute cette intrigue. 

Interrogatoire

Après avoir un peu discuté avec le premier protagoniste de cette histoire, à savoir Gianna Walter, la chérif de la ville, vous allez pouvoir débuter votre premier interrogatoire.

Echoes

Cela consiste en une sélection de choix qui s’affiche à l’écran. Ici, vous ne risquez rien avec les deux premières propositions. Cependant, plus vous avancerez dans cette discussion, plus vous devrez faire attention à vos réponses ! Car cela aura un impact sur la réaction de votre interlocuteur. Selon vos décisions, il risque donc de s’ouvrir à vous ou au contraire, de se braquer ! Il en sera de même avec les autres personnes que vous allez rencontrer. 

Il arrivera également que vous ne puissiez pas poser toutes les questions proposées. Vous devrez donc choisir méticuleusement celles-ci, afin d’espérer obtenir le plus d’informations pour votre enquête.

Ce sera donc à vous de choisir en fonction de ce qui vous semble le plus approprié. Attention que vos choix porteront à des conséquences qui influencent la fin de cette histoire. En effet, il en existe quatre différentes.

En quête d’indices

Bien entendu, chaque individu risque bien de vous mentir. Ce qui vous aidera à faire la part des choses, ce seront les indices. Pour les trouver, cela se passe via des scènes prévues à cet effet. Comme par exemple, les pièces du dossier concernant la mort de votre ami qui se trouvent dans une boîte ou la fouille de son appartement. 

Votre pointeur changera alors pour devenir un radar. Plus le rond devient grand et plus vous vous approchez d’un objet intéressant. On peut comparer ça à une scène d’objets cachés sauf qu’ici vous n’avez pas la liste de ce que vous devez trouver. Une fois que votre pointeur devient une croix rouge (voir photo), c’est que vous avez mis la main dessus. Après un clic, l’objet sera zoomé et il apparaîtra au centre de l’écran. Le détective vous donnera plusieurs informations à son sujet.

Ces différents indices vous permettront de poursuivre votre aventure. Car avec ceux-ci entre vos mains, vous pouvez confronter les différents suspects ou obtenir de nouvelles pistes. Et tout cela risque bien de vous mener vers des découvertes de plus en plus étranges.

Journal

Si après une discussion vous perdez le fil, pas de panique ! En haut à gauche de votre écran se trouve l’icône d’une feuille de papier. Il s’agit de votre journal qui reprend l’historique de toutes vos conversations. C’est donc idéal pour relire une partie de l’histoire et vous rafraîchir la mémoire. 

Mon expérience

Dès le début du jeu et à la vue de la première illustration, j’ai senti l’influence de Lovecraft. Mais je ne vous en dirai pas plus car ce sera à vous de découvrir à quel point cette influence est présente ou non.

En tout cas, le jeu promet une belle ambiance. Autant visuellement grâce à ces illustrations jouant sur le noir et le blanc ainsi que sur la touche de couleur éparse (comme je vous l’expliquais ci-dessus). Mais aussi grâce à ce silence pesant qu’on ne remarque pas tout de suite et qui devient dérangeant par moment car il est inhabituel. Il va vous accompagner tout au long de vos réflexions et être perturbé par les effets sonores ajoutant une touche de lugubre par ci par là. Et c’est alors que le piano vient remettre une touche de vie dans la narration, comme pour vous sortir d’une torpeur. Cependant cette mélodie ne sera pas là pour calmer les faits étranges que vous allez mettre en lumière. Comme on dit, “ce qui était caché aurait peut-être dû le rester”. J’espère que mon ressenti à ce sujet vous donne une belle idée de ce que vous pouvez vivre en jouant à ce visual novel.

Un sentiment d’impuissance

Alors que l’intrigue est de plus en plus intéressante, plus on avance dans nos découvertes. Puis j’ai fini par m’ennuyer des dialogues car malheureusement le système d’enquête est de plus en plus fortement dirigé. En effet, je n’ai pas eu l’impression de pouvoir choisir beaucoup d’options. Souvent, le jeu nous force à parler à tout le monde et à épuiser toutes les possibilités même si on estime cela non nécessaire. Alors qu’on voudrait tout simplement passer à la suite car on est sur plusieurs pistes. Limite, j’aurais voulu pouvoir intervenir davantage dans l’histoire. Mais il faut dire que c’est le concept même du visual novel.

J’ai donc fortement senti ce fil conducteur apparaître à un moment et cela ne me motive pas à vouloir refaire le jeu. En tout cas pas dans l’immédiat. Car j’ai le sentiment que je vais revivre en grande partie les mêmes choses. Maintenant, je peux tout à fait me tromper et ce serait alors une belle surprise.

Je ressors un peu moins transportée à la fin de cette expérience que je ne l’étais au début. Il y a de très bonnes idées certes mais le coup de cœur n’est pas au rendez-vous. Il n’empêche que l’histoire vaut la peine d’être vécue au moins une fois. 

Echoes

CONCLUSION

Echoes est un visual novel qui est rempli d’illustrations peintes à la main vous plongeant directement dans l’ambiance. En effet, les couleurs principales sont le noir et le blanc, nuancé au fil de votre progression. Le tout étant rythmé à des moments clés par une musique au piano intrigante.

Et il faut dire que cette ambiance accompagne une histoire qui n’est pas en reste. Car vous voici dans la peau d’un inspecteur de police jouant les détectives lors de ses congés, afin de comprendre ce qu’il est réellement arrivé à son ami. En effet, celui-ci se serait suicidé mais les explications des autorités n’étant pas satisfaisantes, vous avez décidé d’aller enquêter sur place. Et vous finirez par découvrir tout un tas de choses qui risquent bien de vous dépasser.

Le jeu vous permet de procéder à des interrogatoires et recherches d’indices. Cependant, les dialogues risquent bien de vous ennuyer car ceux-ci sont fortement dirigés sur un fil conducteur principal. Heureusement, suivant vos réponses, il est possible d’obtenir l’une des quatres fins différentes du jeu.

Finalement, ce jeu d’enquête sous les traits d’un roman graphique risque bien de plaire aux amateurs du genre mais surtout aux fans d’histoires étranges.

+ POINTS POSITIFS

  • Une très bonne ambiance qui nous plonge directement dans l’histoire
  • Une histoire intrigante qui recèle bien des surprises
  • Plusieurs fins à découvrir selon nos choix

- POINTS NÉGATIFS

  • Un sentiment d’impuissance et d’ennui suite à des dialogues fortement dirigés

Nos derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *