TEST GAMING

Grounded

Développé par une poignée de développeurs chez Obsidian Entertainment et édité par Xbox Game Studios, Grounded est d’abord sorti en accès anticipé le 28 Juillet 2020 puis est officiellement sorti le 27 Septembre 2022.

De la taille d’un gland

Grounded

Dans Grounded, vous vous retrouvez dans la peau d’un adolescent miniature sorti d’une mallette, perdu au milieu d’un jardin. Tout comme the forest, nous avons très peu d’indices sur comment construire les armes et armures, mais nous avons des quêtes pour savoir quoi faire et une interface complète pour nous aider à trouver facilement. Prenez juste le temps de farfouiller les possibilités. L’aspect survie est léger, nourrissez-vous et buvez pour ne pas mourir, vraiment rien de bien compliqué, les seuls moments où il faut prévoir c’est pour les expéditions un peu longues.

Je pense que le jeu est plus un bac à sable qu’un jeu de survie, hormis les quêtes pour commencer le jeu, on est vite lâché à juste explorer les différentes parties de ce jardin immense. D’ailleurs, les biomes sont assez intéressants, les quelques objets cachés par-ci par-là, nous aideront à nous repérer, même si la carte reste très facile à comprendre, de quoi nous occuper pendant pas mal de temps.

Les insectes sont nos amis, ou pas

Choisissez l’armure adaptée à votre façon de jouer, on commence souvent avec l’armure en trèfle qui nous permet de mieux gérer la faim et la soif, ou l’armure en gland, plus protectrice, pour augmenter la santé, de quoi partir avec de bonnes bases. Niveau arme, depuis la dernière mise à jour, nous avons la possibilité de switcher facilement et donc d’être sur tous les fronts. Entrons dans le vif du sujet : Le combat ! Il faudra faire attention à votre endurance, selon votre méthode de combat, ça peut vite être embêtant, mais on prend très vite les bons réflexes.  Pour les arachnophobes, un mode est disponible pour ne pas mourir à chaque rencontre impromptue.

Vous pouvez retirer les pattes, les crocs ou affronter un simple blob. Sinon, c’est simple, il faudra bloquer et frapper, pour les tireurs d’élite, n’hésitez pas à utiliser les éléments du décor pour vous protéger, un champignon, une branche, tout se prend. D’ailleurs, j’aime beaucoup le fait que l’on peut choisir entre jouer à la première et la troisième personne, assez facilement.

Une petite maison coquette

Grounded

Ici, vous aurez de quoi vous faire plaisir, gagner des points de sciences pour débloquer différents types de mur, sol, toit… mais aussi de la décoration, en plus des éléments nécessaires pour crafter toutes vos améliorations. Le seul point négatif est que vous ne pouvez pas construire n’importe où, certains éléments de décors, comme une canette de soda, sont difficilement exploitables, il faudra ruser pour y arriver. N’hésitez pas à créer des bases aux 4 coins du jardin et pourquoi pas les relier avec des tyroliennes pour gagner du temps.

Armez-vous de patience, car la construction reste longue, heureusement vos amis peuvent vous aider, jusqu’à 3 acolytes peuvent vous rejoindre dans cette aventure périlleuse! Surtout que, comme dit au-dessus, le côté survie est très simple, du coup vous avez peu de points négatif à jouer à plusieurs, et surtout, ce sera plus facile pour récolter aussi bien les ressources de base que les objets cachés : comme les puces qui nous permettent de débloquer de nouveaux éléments, les Milk Molar servant à augmenter nos statistiques ou simplement les points de sciences à récolter un peu partout. Grounded est accessible à tous.

Ce que l’on en pense vraiment :

Très facile à prendre en main, par contre, niveau histoire, c’est assez léger je trouve. Je vois vraiment plus ce jeu comme un bac à sable qu’un jeu de survie. Je me suis amusée à explorer ce jardin de fond en comble, je n’ai d’ailleurs pas fini car depuis la version finale et les mises à jour, des éléments supplémentaires ont été débloqués.

Un super moment à passer entre amis et pendant de longues heures. Les graphismes sont très plaisants, les différents environnements à exploiter donnent beaucoup de possibilités, vous ne pourrez pas vous ennuyer sur ce jeu.

  • Graphismes agréable
  • Amélioration possible tout le long du je
  • Inventaire facile à gérer
  • Exploration vaste
  • Craft simple à prendre en main
  • Très longue durée de vie
  • Histoire assez maigre
  • Survie assez simple
  • IA parfois un peu beugué, mais souvent à notre avantage

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *