TEST GAMING

Hello Neighbor 2

Hello Neighbor 2 est un jeu mêlant horreur et infiltration. Il est développé par TinyBuild Games, Pixels Eeruc Gyest Studios. Côté éditeur nous retrouvons de nouveau TinyBuild Games et Gearbox Publishing a ses côtés. Le jeu est disponible depuis le 6 décembre 2022 sur Xbox, Playstation et PC. La version Switch est quant à elle prévue pour le 31 mars 2023.

TEST RÉALISÉ SUR XBOX SERIES S

Connaissez vous le dicton : Ne vous fiez pas aux apparences ? Très certainement. Et bien aujourd’hui, cette citation prend tout son sens et vous allez très rapidement comprendre pourquoi en jouant à Hello Neighbor 2.

Le nom de ce jeu ne vous est peut-être pas inconnu et pour cause. C’est en 2017 que le tout premier Hello Neighbor fait son apparition. Le principe ? Pénétrer dans son sous-sol pour savoir ce qu’il s’y passe tout en échappant aux mains de votre voisin diabolique, mais pas seulement… On retrouve également Secret Neighbor (donc l’article est disponible ici) qui reprend le même principe mais cette fois-ci, en multijoueurs.

Autant dire qu’après avoir joué à ce jeu, vous ne regarderez plus vos voisins du même œil. Oui, la petite mamie qui se trouve en face de chez vous, a peut-être un cadavre dans le congélateur, qui sait.

Hello Neighbor deuxième du nom reprend le même principe. Vous incarnez un journaliste qui part à la recherche d’un enfant mystérieusement disparu. Il faudra peu   de temps avant que les soupçons ne s’éveillent sur l’antagoniste du premier jeu… 

LE PRINCIPE DE BASE

Le jeu est découpé en plusieurs parties ou plus précisément, dans différentes maisons. À chaque réveil, un indice vous indiquera dans laquelle vous devrez vous rendre. Une fois arrivé, vous devez résoudre toutes les énigmes qui s’y trouvent, tout en faisant attention à l’habitant qui occupe la maison.

La discrétion est primordial dans Hello Neighbor, puisque vos ennemis ne feront qu’une seule bouchée de vous. Vous n’avez ainsi aucun moyen de défense. Ne comptez donc pas sur le pied de biche ou sur la pelle que vous venez d’obtenir pour assommer votre adversaire, puisqu’ils serviront uniquement à résoudre de multiples énigmes.

Votre seul échappatoire est donc de courir ou bien de vous cacher dans les armoires qui se trouveront sur votre passage. Une vraie partie de cache-cache. La véritable difficulté est que l’IA s’adapte à votre façon de jouer. Entendez par-là que si vous vous trouvez à l’étage de la maison, l’occupant ne sera pas bien loin et il faudra faire preuve de discrétion. Si le locataire vous démasque, il vous enverra tout droit sur le paillasson ! En même temps, qui vous a permis d’entrer ?

Soyez néanmoins rassurés, votre adversaire ne vous poursuivra pas à travers tout le quartier ; sa seule limite étant le pas de sa maison. De quoi vous permettre de le faire tourner en bourrique tout en sauvant votre peau.

LES ÉNIGMES

Au premier abord et au vue des graphismes enfantin, on pourrait penser que les énigmes seront un véritable jeu d’enfant. Tatata ! Détrompez vous. Certaines m’ont d’ailleurs donné du fil à retordre et c’est à ce moment précis que l’on comprend que Hello Neighbor n’est pas un jeu adapté aux jeunes enfants. Encore une fois, les apparences sont trompeuses. 

Hello Neighbor n’est pas à proprement parler effrayant. Les jumps scares sont quasi inexistants, puisque un indicateur vous permettra de savoir si votre ennemi est là ou non. On ne retrouve pas de scènes dites d’horreur avec du sang.

La réel difficulté pour un enfant serait de résoudre les énigmes ainsi que les phrases d’infiltration constance. De plus, le scénario pourrait questionner les plus jeunes. Rappelons que le scénario parle tout de même de kidnapping et de séquestration. 12 ans semble donc un âge raisonnable avant de tenter l’expérience.

Dans l’une des énigmes il vous faudra par exemple, déverrouiller un cadena en inscrivant les chiffres éparpillés un peu partout, le tout, classé par couleur. Aux premiers abord, cela semble facile mais il faudra néanmoins avoir l’œil. Là où la tâche se complique, c’est qu’il faudra vous pencher un peu plus pour avoir un visuel sur le cadena à l’endroit. 

Là encore, il vous faudra trouver différents cubes. Facile si on cherche bien mais encore faut-il pouvoir les placer. Vous aurez alors compris qu’une fois de plus, il faudra suivre un code couleur. Pour finir, on retrouvera une énigme demandant un code sous 3 chiffres. Pour l’obtenir vous devrez alors allumer une télévision et prendre les initiales présentes sur l’écran. Chaque détail compte et il est important d’interagir avec tout ce qui est possible. Il sera également nécessaire d’utiliser diverses objets pour collecter ce qui vous servira à résoudre vos énigmes

La plupart des réponses seront donc sous votre nez, tandis que d’autres demanderont plus de réflexion, voire même qu’un événement débloque celle-ci avant de pouvoir la résoudre. Soyez attentif aux moindres recoins pour ne pas échapper à un indice

Finalement, les énigmes s’enchaînent et le joueur prend progressivement du plaisir à avancer de maison en maison. On ressentira presque une fierté à chaque énigme résolue. 

UNE COURTE BALADE

Malheureusement, malgré des énigmes assez complexes, le jeu est particulièrement court, beaucoup trop court. Comptez environ 4h pour clôturer le jeu, 2 heures si votre second nom est Sherlock Holmes. Pourtant le développeur pense à tout, aussitôt sorti, voilà que le jeu dispose déjà de trois DLC. De quoi rajouter une durée supplémentaire à l’histoire principale. Un prix qui freinera malheureusement beaucoup de joueurs : 14,99 euros pour deux d’entre eux et 5,99 euros pour le dernier. On aurait préféré que ceux-ci soient directement inclus à l’histoire au vue de la courte durée de vie.

À cela s’ajoute le fait que le jeu ne dispose d’aucun dialogue. Mais à vrai dire, cela n’est pas réellement nécessaire et vous comprendrez très vite ce qu’il se trame. En regardant de plus près, cela ajoute même un certain charme et une ambiance très particulière. La bande son s’intègre parfaitement bien et un casque audio est presque primordial, si vous souhaitez entendre les pas et bruitages de vos ennemis.

Ce que l’on en pense vraiment :

Jusqu’à maintenant j’avais déjà entendu parler de cette licence sans avoir envie d’y jouer. L’arrivée du deuxième opus tombait à pique pour pouvoir enfin essayer ce tout nouvel opus. Ce fût une agréable surprise et j’ai d’ailleurs eu beaucoup de mal à décrocher du jeu, les énigmes étant particulièrement intéressantes.

Hello Neighbor est un très bon jeu mélangeant horreur et infiltration. Il saura ainsi vous occuper durant quelques heures et qui sait, peut-être que celui-ci arrivera même à vous faire sursauter de frayeur.

Pour finir sachez que le jeu est actuellement inclus sur le Game Pass

  • Une bonne ambiance
  • Des énigmes particulièrement coriaces
  • Un 100% facilement réalisable
  • Beaucoup trop court (grand maximum 3h, mais peut être bouclé en moins de 2 heures)
  • Des bugs de texture assez régulier
  • Les DLC beaucoup trop chères

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *