TEST GAMING

High on Life

High on Life est un jeu de tir à la première personne. Il est développé et édité par le studio Squanch Games. Sorti en day one sur le gamepass le 13 décembre 2022, il est disponible exclusivement sur Xbox et PC. Reste à savoir si les joueurs de playstation et switch auront un jour la possibilité de se procurer le jeu. 

Le temps est mauvais, il fait froid et vous êtes à la recherche d’un jeu totalement what the fuck ? High on life est le jeu qu’il faut vous ! Sorti tout droit des studios Squanch Games (Trover Saves the Universe, Accounting, Dr Splorchy Presents) il laisse place à un tout nouvel opus qui promet d’être tout aussi barré que les précédents. 

A noter également que Justin Roiland, co-créateur de la série Ricky & Morty, est aux commandes de ce jeu totalement dingue… Nul doute que cela annonce un jeu avec un potentiel très lourd. Découvrons la nouvelle pépite de ce studio expert dans le domaine des jeux totalement loufoques.

High on life est clairement un jeu complètement absurde et  à ne pas prendre au sérieux. A cela s’ajoute un langage pour le moins vulgaire. Il est donc évident que le jeu n’est pas recommandé pour les plus jeunes  au vu des dialogues grossiers omniprésents durant l’aventure. 

UNE SOIREE D’ENFER

Dès les premiers instants, High on Life, ou plutôt, Buck Thunder 2 : Xeno Slaugther n’est pas réellement le jeu qu’on attend…Y-aurait-il donc erreur sur la marchandise ? Eh non, vous êtes bien sur le test de High on Life. Après une courte session de jeu, vous vous retrouvez en face de votre sœur, qui ne tarde pas à se faire quelques rails de cocaïne. Ah bah oui, on vous avait prévenus que ce jeu n’était pas adapté pour les plus jeunes.

Revenons à nos moutons. Papa et maman sont de sortie pour la semaine c’est donc l’heure de faire une méga fiesta pour l’occasion. Vous vous empressez donc de sortir avec votre sœur pour faire quelques emplettes. Ce n’est pas sans compter sur la présence d’un gang d’aliens qui se trouve en face de chez vous: changement de programme. Vous vous emparez donc d’un pistolet trouvé au sol et décidez de combattre cette nouvelle espèce au lieu de faire la fête… Drôle d’idée!! Ce n’est pourtant que le début et le jeu vous réserve bien des surprises dont la venue d’un SDF, ex chasseur de prime,  qui squattera votre canapé tandis que vous essayerez de sauver le monde. Une chouette semaine en vue ! 

High on Life

MOULIN A PAROLE

Notre première rencontre amicale, assez bizarrement, n’est autre que le fameux pistolet trouvé au sol. Car oui, cette arme bleue aux yeux globuleux et doué de parole a tendance à avoir la langue plutôt bien pendue et la censure n’est pas au programme.

Si les dialogues et vous ne font pas bon ménage, je vous arrête tout de suite, High on Life ne sera pas fait pour vous. Kenny, votre premier ami, a tendance à beaucoup parler et il n’est d’ailleurs pas le seul à avoir beaucoup de choses à raconter. Mention spécial à Knifey, véritable psychopathe qui n’a qu’une seule envie : planter tout ce qui se trouve en face de lui. En même temps, quoi d’plus normal pour un couteau ? On vous conseille d’ailleurs de lui faire plaisir en exécutant ses demandes, qui sait ce que vous pourriez gagner. 

Numéro 1 des personnages les plus chiants

Les dialogues sont permanents pendant la partie et peuvent parfois même devenir déstabilisants puisque le jeu ne dispose pas d’un doublage audio Français. 

Il vous faudra donc lire les nombreux sous-titres ce qui s’avère difficile en pleine action. Vous risquez alors d’échapper à de nombreuses vannes, ce qui est fort dommage. Mais bon, lire ou combattre, il faut choisir…Pour ma part, difficile de faire les deux en même temps à moins de loucher et de finir avec une tête de demeurée le jour de Noël.

Des vannes qui, au passage, peuvent parfois s’avérer lourdes ou voire même qui frôlent le stade du pré-ado. High on Life est clairement un jeu fait pour les joueurs qui apprécie l’humour noir et le second degré. Si ce n’est pas le cas, vous foncez droit dans le mur. Vous pouvez néanmoins toujours diminuer voir désactiver les bavardages de vos ennemis ainsi que de vos alliés mais dans ce cas, autant jouer à un FPS classique.

DES ARMES AU POIL

Parce que oui, le charme de High on Life est clairement son sens de l’humour. A côté de ça, on retrouve un FPS plutôt classique avec des fonctions ordinaires. 

Jet pack, esquive ou encore double saut… ah bah non ! Si l’on retire l’intérêt général du jeu, c’est-à-dire, faire rire, celui-ci paraît rapidement fade, dans ce cas, autant se rendre sur doom pour un bon FPS qui envoie du pâté et qui plus est, sur une musique  du feu de dieu ce qui n’est pas le cas de High on Life. La bande son n’est pas extraordinaire est loin d’être aussi barrée que le jeu. Un poil dommage. 

High on Life
Les enfants n’ont pas leur place ici

Heureusement le jeu fait preuve d’innovation en poussant l’utilité des armes. Sweezy pourra par exemple, ralentir le temps ainsi que vos ennemis et vous permettra de faire d’avantage de dégâts et faire sortir quelques yeux de leurs orbites. On n’oublie pas Créature qui, lui, pourra envoyer sa progéniture sur les ennemis pour les dévorer. De quoi rendre le jeu un peu plus gore sans pour autant tomber dans le trash extrême. On aurait quand même bien voulu voir un peu plus de trippes d’aliens. 

UN JOUR JE SERAIS LE MEILLEUR CHASSEUR

Bon, rigoler ça va deux minutes. On n’oublie pas pour autant votre mission principale : sauver votre planète. Votre but en tant que chasseur de prime sera donc de réaliser différentes missions qui se termineront par un combat de boss. Un poil répétitif mais on ne s’ennuie pas pour autant et après tout, on n’est pas venus là pour boire un thé.

Entre chaque mission il faudra également veiller sur votre sœur qui fricote avec un extraterrestre…D’ailleurs, ça donne quoi un bébé mi-humain, mi-extraterrestre ? 

High on Life

Sans parler de Gene, ex chasseur de prime affalé sur votre canapé, télécommande en main et qui attend sagement que vous mourriez en pleine mission pour récupérer votre maison. Mais désolée mon gars, on compte bien récupérer notre nid douillet ainsi que notre planète. 

Pour ajouter une durée de vie supplémentaire, vous pourrez partir à la recherche des coffres dissimulés un peu partout sur la carte, mais également mettre la main sur différentes cartes qui là encore, ne dérogent pas à la règle de l’humour. 

A cela s’ajoute le fait que vous récolterez de l’argent (dans les coffres et à chaque contrat réussi), qui vous servira à faire quelques emplettes passant des plus inutiles au plus efficaces en vous permettant d’améliorer vos armes. Comptez environ 10h pour finir le jeu et quelques heures supplémentaires si vous souhaitez décrocher un 100%. 

CE QUE L’ON EN PENSE VRAIMENT  : 

High on Life saura conquérir les fans de Ricky et Morty, mais pas seulement. Les plus grands adeptes d’humour seront satisfaits par ce jeu qui, peut-être, vous donnera l’envie de découvrir cette série à l’univers totalement barré.

On regrette néanmoins quelques points comme un bestiaire peu varié ainsi qu’une bande son ennuyante. High on Life n’est clairement pas le FPS qui clôtura l’année 2022 en beauté mais il aura au moins le mérite de faire rire bon nombre de joueurs.

Pour information, le jeu est disponible depuis sa sortie sur le Gamepass et il serait fort dommage de s’en priver

  • Un pure moment de rigolade
  • On ne s’ennuie pas
  • Durée de vie pour un jeu solo (10 heures environ)
  • Des punchlines parfaites
  • Trop de blabla, tue le blabla.
  • Une bande son plate, pas aussi déjantée que son humour
  • Absence d’un doublage Français 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *