Rechercher

TEST GAMING

Rolling Hills : make sushi, make friends

DATE DE SORTIE
04/06/2024
TEST RÉALISÉ SUR
PC
ÉDITEUR
Humble Games
DÉVELOPPEUR
Catch & Release, LLC
CLASSIFICATION
PEGI 3
GENRE(S)
Simulation
LANGUES
Français
PLATEFORME(S)
PC, Xbox Series
COMPATIBILITÉ STEAM DECK
Compatible
MODE(S)
Solo

Pour se faire connaître, cela passe par l’estomac

Rolling Hills : make sushi, make friends est un jeu de simulation qui vous demande d’incarner un petit robot. Ce dernier est un cuistot spécialisé dans les sushis. Et sa roue va le conduire jusqu’à la ville de Rolling Hills où le maire a l’espoir de faire grandir sa petite bourgade grâce à vos réalisations.

Rolling Hills : make sushi, make friends

Ce n’est pas vraiment comme sur l’annonce..

A votre arrivée, le maire vous accueille et vous vous rendez compte qu’il vous a attiré avec un beau discours. Mais avant de faire demi-tour, il parvient à vous vendre ce petit village de campagne où il fait bon vivre. Et où on a surtout besoin de vous et de vos bons sushis ! 

Votre restaurant n’attend plus que vous.

Rolling Hills : make sushi, make friends

Sushi-Matic

Vous voici dans un environnement en 3D où vous pouvez bouger librement. A l’intérieur du bâtiment, vous trouverez tout le nécessaire de base pour accueillir vos premiers clients affamés. En effet, il y a deux tables et une cuisine. Cette dernière est surtout composée d’une sushi-matic. C’est cette machine qui s’occupera de cuisiner les plats. Alors que votre rôle est de servir les personnes assises à table.

Pour ouvrir votre resto, vous devez interagir avec le cube attaché au tapis roulant. Ensuite, il n’y a plus qu’à attendre les clients.

En avant la cuisine !

La Sushi-Matic va créer cinq plats de façon aléatoire en reprenant les recettes de votre répertoire. Les assiettes vont se retrouver sur le tapis roulant. Vous constatez que chacune a un numéro ainsi qu’un logo coloré. Voici un exemple en photo : 

Ici se trouve trois plats au poisson de niveau 1 et deux plats sucrés de niveau 1. Ces symboles et ces chiffres sont importants. En effet, chaque client va vous réclamer un plat et vous devrez le contenter à l’aide de ce que vous trouverez sur le tapis.

Dans notre exemple, le client demande un plat au poisson de niveau 1. Si vous vous trompez et que vous donnez une assiette sucrée, la personne ne sera pas contente et vous aurez une mauvaise note. A l’inverse, votre côte de popularité augmente à chaque plat correctement choisi. Bien entendu, plus vous avancerez et aurez de la popularité, plus les clients seront exigeants et demanderont des plats de plus haut niveau. 

Des sushis pour la table 4 !

Lorsque les clients demandent un plat qui ne se trouve pas sur le tapis, pas de panique ! Appuyez simplement sur la Sushi-Matic pour vider le présentoir et avoir cinq nouveaux plats. C’est le même procédé lorsque vous avez tout servi. 

Dans notre exemple, notre cliente demande un plat aux légumes (végé). Obligé donc de tout nettoyer en appuyant sur la machine pour espérer avoir un plat aléatoire qui correspond. 

Sachez que chaque client mange trois plats. Vous recevez de l’argent à chaque plat servi. Et chaque ouverture de restaurant se divise en trois vagues de clients. Au début, vous avez un client, puis deux et puis trois. Par la suite, lorsque votre resto sera plus grand et meublé, chaque vague contiendra de plus en plus de clients. Cela augmente donc la difficulté.

Fin de service

A la fin du service de cuisine, le restaurant ferme ses portes et la journée se termine. Un écran récapitulatif reprend les commentaires les plus importants des clients. Le nombre de personnes qui sont entrées et votre pécule. 

A force d’avoir bien servi des plats, votre popularité a augmenté. Lorsque la jauge est remplie, vous obtenez un niveau et débloquez une nouvelle recette. Attention que votre niveau est bloqué par pallier. Pour le débloquer, vous devez avancer dans la quête principale.

C’est une belle journée

Après avoir bien dormi, le jeu sauvegarde automatiquement. Avant d’ouvrir votre restaurant, il est utile de faire un tour en ville. Celle-ci possède plusieurs bâtiments importants : le marché, le café et le magasin de meubles. 

De plus, vous constaterez qu’il y a des canettes qui traînent par terre. Ramassez les déchets pour les recycler car en échange vous gagnerez quelques petites pièces. Il y a bien d’autres choses à faire mais je vous laisse la découverte.

Ingrédients à gogo

Au marché, vous allez pouvoir acheter différents ingrédients. Chaque jour, ce que vous y trouverez est aléatoire. A vous de prendre les éléments dont vous avez besoin en fonction de vos recettes. 

Rolling Hills : make sushi, make friends

C’est Arman qui va vous expliquer comment ça se passe. Dans notre exemple, vous pouvez choisir entre un ingrédient gratuit qui améliore un plat au poisson ou aux légumes. Ces éléments donnent 10xp à votre plat. 

En ouvrant votre livre de recette (via le menu), vous pouvez consulter la liste de vos préparations. Chaque recette peut être améliorée jusqu’au niveau 5. Pour cela, vous devez utiliser des ingrédients correspondant. Bien entendu, pour chaque palier, le nombre requis augmente sans cesse. Mais vous verrez que c’est un investissement à long terme. Car cela va contenter vos clients de plus en plus exigeants. 

Workshop

Le magasin de meubles est tenu par Wren, la fille aînée du maire. Elle propose de la décoration pour votre restaurant. Dans son atelier, vous apprendrez l’importance de bien choisir les éléments que vous allez disposer dans votre resto. Car en fonction, cela augmentera certains attributs : le profit, le confort et la rapidité.

C’est en consultant les décorations présentes que vous comprendrez un peu plus les choses. Par exemple, le distributeur de bonbons vous permet de gagner de l’argent pour chaque client qui rentre dans votre magasin. Son attribut est de type “rentable”. Tandis que la plante verte est relaxante. Cela permet d’augmenter le taux de patience de vos clients.

Attention que tout cela à un coût et que votre restaurant a une limite de décorations.

Lors de votre premier achat, cela sera gratuit donc profitez en. D’ailleurs, chaque jour vous trouverez des choses différentes dans l’atelier. C’est à vous de bien gérer votre budget journalier, afin de combler tous vos besoins. 

Mode déco ON

Afin de placer votre nouvel achat, cela se passe soit via le bouton décoration lorsque vous êtes dans votre restaurant. Soit en allant dans le menu, onglet décorations et en choisissant directement l’objet à placer. Bien entendu, vous pouvez déplacer tous les meubles sauf le coin cuisine qui reste fixe. Chaque objet peut être orienté à 360° selon vos goûts. Attention que pour décorer, vous ne pouvez le faire qu’avant d’ouvrir le resto ! 

Dans notre exemple, j’ai ajouté un distributeur à bonbons. Une fois placé, vous constatez en bas à droite qu’un bonus +4G est appliqué. Et j’ai la possibilité d’ajouter encore neuf meubles. Ayez donc toujours un œil sur ce récapitulatif pour bien choisir votre décoration finale.

Brew & Browes

Le café de Maïa est situé en haut de la ville. Là-bas, vous pouvez inviter l’un des résidents pour augmenter votre relation avec lui. C’est important car à différents paliers de votre niveau d’amitié avec l’un d’entre eux, vous pourrez obtenir un bonus non négligeable. Pour savoir quelles améliorations vous pouvez débloquer, rendez-vous dans le menu “amis”. Dans l’exemple d’Arman, à force de discuter avec lui, vous pourrez débloquer des avantages au marché.

Il vous faudra donc boire pas mal de cafés qui coûtent 100 gold par invitation. Attention qu’au début, vous ne pouvez inviter qu’une personne par jour. Par la suite, vous aurez plus de possibilités.

Un livre étrange

Après avoir bien compris les bases et fait le tour de Rolling Hills, le maire viendra vous offrir un livre étrange. Ce livre de recettes semble lié à la ville et surtout à son sanctuaire. Vous allez devoir suivre pas à pas les étapes de ce livre pour comprendre ce qu’il se passe dans le coin et débloquer une tonne de choses. Cela reprend votre quête principale mais vous pourrez également faire des quêtes annexes. Car à force de gagner en popularité, vous allez attirer de nouveaux résidents. Et pour les faire emménager, la ville a besoin de tout votre savoir faire ! 

En bref

Rolling Hills : make sushi, make friends vous permet donc de gérer votre restaurant en améliorant et apprenant de nouvelles recettes. En décorant votre intérieur de façon réfléchie pour vous aider lors des services. A bien observer et choisir les plats en fonction des demandes des clients pour tous les contenter et obtenir une belle côte de popularité. Vous faire une tonne d’amis pour obtenir des bonus. Changer de chapeaux selon votre envie. Et résoudre le mystère du sanctuaire. Vous n’allez donc pas vous ennuyer ! Pour ma part, j’y ai passé des heures très agréables sans voir le temps s’écouler. Rolling Hills : Make sushi, make friends est vraiment un coup de cœur pour moi.

CONCLUSION

Rolling Hills : make sushi, make friends est une simulation de vie où vous incarnez un robot-sushis. Ce petit bonhomme a pour but de rendre fier ses créateurs en devenant un maître en la matière. Heureusement, le maire de la ville vous offre un restaurant et la possibilité de réaliser votre objectif.

Afin d’améliorer votre art, vous allez pouvoir acheter des ingrédients, apprendre de nouvelles recettes, décorer votre intérieur, vous faire une tonne d’amis et réaliser quelques petits défis au quotidien. Au fil de l’aventure, vous découvrirez le secret de la ville et passerez un agréable moment entouré de nouvelles personnes. 

Si la gestion ne permet pas de cuisiner les plats, vous pourrez toutefois servir les clients en faisant attention à leurs exigences. Ce jeu mêle donc plein de bonnes choses. Surtout que les assiettes sont vraiment appétissantes ! 

Alors si le jeu vous intrigue, que vous êtes charmé par la bonne bouille de ce robot et que vous adorez les sushis, bienvenue à Rolling Hills !

+ POINTS POSITIFS

  • Un personnage principal attachant entouré de protagonistes bienveillants
  • Un gameplay qui mixe plein de bonnes choses : gestion, réflexion, décoration, …
  • Chaque plat donne envie dont certains sont magnifiques et créatifs
  • On ne voit pas le temps passer

- POINTS NÉGATIFS

  • il est souvent difficile d’identifier ce qu’il y a comme buff (bonus) sur les plats disposés sur le tapis roulant car la visibilité est assez mauvaise (caméra fort éloignée et fixe)

Nos derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *