Rechercher

TEST GAMING

Cryptmaster

DATE DE SORTIE
09/05/2024
TEST RÉALISÉ SUR
PC
ÉDITEUR
Akupara Games
DÉVELOPPEUR
Paul Hart et Lee Williams
GENRE(S)
Action, Aventure, Donjon Crawler, Exploration, Humour, RPG
LANGUES
Anglais
PLATEFORME(S)
PC
COMPATIBILITÉ STEAM DECK
Non testé par Valve
MODE(S)
Solo

Développé par seulement deux personnes, Paul Hart and Lee Williams, Cryptmaster nous propose un jeu au concept, ma foi, très atypique !
Le jeu est édité par Akupara Games (Grime, Mutazione, Rain World, The Darkside Detective…).

La dactylographie est mon amie !

En effet, ce jeu a pour principale mécanique de gameplay : la dactylographie !

Mais Baptiste, c’est quoi la dactylographie ?
Pour ceux qui ne savent pas ce que ce mot signifie, c’est l’action d’écrire sur son clavier. Oui, ce n’est rien de plus simple que ça !


En plus de ça, vous y rajoutez quelques éléments de RPG, d’action, d’aventure, d’énigmes, dans un univers d’heroic fantasy, vous mélangez le tout et cela vous donne ce dungeon crawler old school à la première personne nommé Cryptmaster !

Oui, je précise bien Dungeon crawler OLD SCHOOL, car nous sommes sur un jeu où nous nous déplaçons uniquement au clavier, case par case, un peu comme on peut/pouvait le faire dans un Legend of Grimrock, Crypt of the NecroDancer ou encore dans les premiers The Elder Scrolls.

En tout cas, pour les plus « geek » d’entre vous, vous pourrez même y retrouver quelques petites références à d’autres jeux vidéo tels que Borderlands, ou encore Zelda.

Si vous avez un micro, en bidouillant dans les options de Windows, il est même possible de jouer au jeu avec sa voix, au lieu de son clavier.

Cryptmaster, un jeu à 5 héros ?

Oui… Je lui avais demandé d’effectuer un DAB ! HAHA

Notre équipe sera constituée de 4 protagonistes :

Joro : Le bourrin

Syn : L’assassine / la voleuse

Maz : Le magicien / healer

Ainsi que
Nix : La magicienne / tir à distance

C’est un peu plus complexe que ça, mais c’est pour vous donner/schématiser, en gros, comment est constituée notre équipe.

Mais qui est donc le 5ème ?  (titre 5)

Le necromancer !
Et oui, sachant qu’il est avec nous et nous suit du début à la fin de l’aventure et interagit avec nous dès que nous disons quoi que ce soit ; il est pour moi un des héros/protagonistes important de ce jeu. Je dirais même que c’est le personnage le plus important de notre périple !


Cryptmaster, un jeu de devinettes !


Devinettes, énigmes, ce jeu en est rempli !

Nous aurons la possibilité d’ouvrir des coffres. En faisant ceci, nous devrons poser des questions au Necromancer qui nous y répondra le plus énigmatiquement possible, de manière à nous donner des indices sur le mot à trouver . Mais pas trop.
Les mots que nous pourrons lui dire sont : « Look », « Remember », « Taste », « Feel », « Smell » et il doit en manquer 1 ou 2, mais parfois, même avec les indices, certains mots sont franchement très durs à trouver.

Et nous aurons aussi des carins avec un crâne sur le dessus. Celui-ci nous posera une simple devinette à laquelle nous devrons répondre.


Heureusement que ce soit pour les coffres ou les devinettes, aucune limite de temps ne nous est imposée !
Par contre, alors que les carins resteront accessibles jusqu’à ce que nous trouvions la réponse ; pour les « chests », c’est une autre affaire ! Nous n’aurons qu’un seul essai. Et si nous ne trouvons pas le mot demandé par le Necromancer, celui-ci ne sera plus jamais accessible à moins de recommencer une partie. 

Des jeux dans le jeu ?

Dans Cryptmaster, vous aurez la possibilité de jouer à certains mini jeux qui vous donneront plus ou moins de “Souls” (d’âmes, qui est en quelque sorte la monnaie du jeu)


Après avoir récupéré la canne à pêche dans les marécages, vous pourrez donc pêcher des poissons.
Ceux-ci vous donneront des âmes, ainsi qu’une lettre pour vous aider à trouver le mot (souvenirs ou nouveaux coups) à chercher pour chacun de vos héros.

Celui-ci est un mini (très mini) jeu.

Mais le plus marquant reste le jeu de carte « Whatever »

Mot que vous aurez à taper dans la discussion avec certains PNJ, pour lancer une partie.
Au préalable, vous devrez vous faire un deck d’au moins 6 cartes pour pouvoir jouer vos parties.


S’ensuit un jeu très aléatoire au tour par tour, où vous commencez avec 4 cartes en mains, et en bas de nos cartes, une ligne aléatoire de différentes lettres.
Nous devrons choisir les lettres de manière à faire le plus de dégâts à notre adversaire. Mais aussi en essayant de prendre toutes les lettres qui constituent une carte.
Car une fois cela effectué, la carte part pour laisser la place à une autre, mais surtout nous donner les avantages de cette dernière carte. Car toutes les cartes ont des “pouvoirs” spéciaux. Certaines pourront faire des dégâts à nos adversaires, d’autres nous rajouteront des cartes ou des lettres, tandis que d’autres seront plus vicieuses et nous feront des dégâts sur nous-même…
Ce jeu de cartes est vraiment très fun à jouer.

La comtesse en question


Cependant, certains opposants semblent « tricher », et sont donc très durs à vaincre (je pense à la comtesse Ulara – entre autres -) qui semble pouvoir avoir plusieurs fois les mêmes cartes dans son deck.
Chose qu’il nous est complètement impossible de faire.

Le jeu a d’ailleurs parfois buggé et « va trop vite », de telle sorte que nos concurrents joueront parfois à notre place…
Alors que le jeu est censé être au tour par tour.

Il est d’ailleurs marrant de mentionner que ces deux mini-jeux ont été implémentés dans Cryptmaster comme une blague, car « tous les rpg en ont ».

Les combats de Cryptmaster

Qui dit RPG, dit combats, que ce soit au corps à corps, ou non. Nous en avons bien aussi dans ce jeu !

Et ceux-ci sont pour le moins atypiques !
Premièrement, ils ne sont pas au tour par tour. Mais vous allez quand même devoir vous dépêcher pour ne pas vous faire toucher, voir tuer par vos adversaires (qui seront constitués de plus ou moins de lettres).


Effectivement, une fois de plus, pour frapper, bloquer ou vous soigner, vous allez devoir utiliser la dactylographie !
“Hit” vous permettra de frapper avec Joro, “Shockwave” ou “Leviathan” de faire des choses avec Nix tandis que “Soothe” ou encore “Rejuvenate” nous soignera grâce à Maz.

Les premières “attaques” de Joro


Et je peux vous assurez que vu le nombre de mots disponibles, et la longueur de certains d’entre eux, cela pourra parfois s’avérer assez stressant quand vous n’aurez plus beaucoup de vie.

Notre vie est d’ailleurs représentée par les lettres de nos personnages.
Par exemple, Joro pourra se faire toucher 5 fois avant de trépasser, tandis qu’il faudra faire bien plus attention à Maz ou Nix.

Ce personnage est un des boss de l’aventure

L’histoire

« Il y a fort longtemps, quatre héros intrépides ont uni leurs forces afin de venir à bout d’un terrible fléau, allant jusqu’à sacrifier leur vie pour en sauver de nombreuses autres. Mais leur repos éternel est désormais troublé par le Cryptmaster. Pour échapper à l’emprise de ce nécromancien capricieux, ils vont devoir progresser à travers les strates enfouies de la ville au-dessus d’eux : les lugubres Bonehouses, la mystérieuse Sunken Sea et l’étrange Downwood.

Munis de l’énigmatique Soulstone, les quatre aventuriers devront retrouver la mémoire, résoudre des énigmes insolites et vaincre des ennemis farfelus. À vous de trouver les bons mots pour remporter des parties de pêche, des jeux de cartes ou encore des battles de rap version barde. Qui sait ? Vous finirez peut-être même par vous souvenir de plus de choses que prévu… »

Sur la slide ci-dessus, vous pouvez apercevoir quelques-uns des PNJ que nous rencontrerons durant notre aventure !

CONCLUSION

À mi-chemin entre un « The Typing of the dead” (en moins rapide et sans la dimension rail-shooter) et un Legend of Grimrock, voir Morrowind.

Avec ses graphismes de toutes beautés en cell-shading, en noir et blanc avec des nuances de gris, avec son narrateur (le Necromancer) à la répartie extrêmement fun et bien tranchée, une mécanique de gameplay et de combat unique et des PNJ aussi bien délirants que très bien écrits, ce Cryptmaster est un bel et plaisant ovni !
Une touche de nouveauté et de fraîcheur bienvenue dans ce milieu vidéoludique où presque tout n’est que copier/coller et manque d’innovation.

Cryptmaster se démarque par son originalité et son approche audacieuse et différente, nous offrant une expérience unique et mémorable.

+ POINTS POSITIFS

  • Personnages hauts en couleurs
  • Très bons doublages
  • Gameplay innovant
  • Combats exigeants mais très funs
  • Animations très cools
  • Graphismes au top
  • Assez long (plus d’une 12aine d’heure pour finir l’aventure, une 20aine pour finir le jeu 100%)
  • Monde semi ouvert où nous ne sommes pas tenu par la main
  • Jouable au clavier (sans souris) et à la manette

- POINTS NÉGATIFS

  • Pas de VF (avoir un bon niveau d’anglais ou d’espagnol pour tout bien comprendre)
  • Devinettes parfois assez compliquées
  • Hud parfois un peu trop chargé
  • Quelques ralentissements
  • Peut s’avérer répétitif
  • Le mode VR est passé où ?

Nos derniers articles

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *